vendredi 28 juin 2019

Si jeune et déjà obsolète


Max Force fait face à un nouveau défi. Au cours d'une mission secrète, un mystérieux groupe apparaît : des enfants espions aussi doués que lui, peut-être même plus. Qui sont-ils ? Qui les commande ? Quels secrets se cachent derrière leur force anormale et l'éclat étrange dans leurs yeux ? C'est le début d'une réaction en chaîne explosive, qui mènera Max et son père à questionner leur sens des responsabilités, et surtout leur humanité.
Si jeune et déjà obsolète (Max Force T2)
Peter Noria - 2017



Merci à Peter Noria.

Je vous parlais il y a quelques jours de mon nouveau chouchou de la littérature jeunesse : le revoici dans de nouvelles aventures ! J'ai pris énormément de plaisir à retrouver Max après ce trop long temps d'attente entre les deux tomes. Eh oui, parfois, cinq minutes, ça peut paraître très long !

Dans ce tome, Max a affaire à des adolescents comme lui... ou plutôt bien plus forts que lui. Ils sont un peu des espèces d'adolescents connectés qui utilisent toute la technologie alentour pour faire ce que lui réalise d'instinct. Donc, forcément, ça coince. Car, moi, j'aime que Max soit le meilleur. D'emblée, je les ai donc détestés, les ewoks.

Mais, heureusement, ils ne sont pas les grands méchants, ils ne sont que des ados à qui il faut apprendre les règles. Alors, un petit jeu est mis en place. Une petite mission factice où il ne doit pas y avoir de victimes... Sauf que tout le monde n'avait pas eu cette consigne, et notamment un groupe de terroristes qui vient se mêler de notre petit escape game.

Comme dans le premier tome, l'intrigue part à cent à l'heure, et on prend énormément de plaisir à suivre la petite bande d'aventuriers et à découvrir leurs capacités tout aussi folles. Mais heureusement qu'il ne s'agit pas que d'un jeu. Je suis sadique, j'aime quand il y a de l'enjeu ! Une nouvelle fois, j'ai adoré ce tome, et le suivant... Bientôt, ma chronique pour lui aussi ! Alors, pour patienter, je vous conseille de commencer à lire la saga !






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire