mardi 18 janvier 2022

Salicande


Claris a douze ans et vit avec son père, Eben, et son frère jumeau, Jad, dans une vallée reculée et protégée par des montagnes d’accès difficile. Malgré la disparition précoce de leur mère et la mélancolie de leur père, malgré le handicap de son jumeau, Claris est une jeune fille enjouée, téméraire, qui rêve d’aventures. Des aventures comme celles qu’elle lit dans les livres de la tour interdite où s’est réfugié son père depuis la disparition de sa femme, des aventures comme celle que lui lisait sa mère, des aventures comme celles que son jumeau, handicapé, ne peut pas vivre. Mais Claris est persuadée que les aventures n’arrivent jamais aux filles. L’avenir va lui montrer qu’elle ne peut pas se tromper davantage…
Salicande (Les Éveilleurs T1)
Pauline Alphen - 2009



Je vais commencer par la couverture ! Ne la trouvez-vous pas magnifique ? D’une pureté et d’une simplicité, d’une élégance comme je les aime ! Les couleurs se marient bien, et l’image en elle-même reflète tout à fait le contenu du livre.

Et parlons-en, du contenu du livre ! Ce roman est magnifique, magique, dans sa beauté, dans sa simplicité. Cet univers est au-delà de tout ce que l’on aurait pu imaginer. Le monde né après la Grande Catastrophe et qui est peint dans ce roman correspond tout à fait à ce que nos descendants pourraient connaître, fantastique excepté. Et encore ! Ici, pas de gel, d’hiver torride, ou de désert aride. Non. Pauline Alphen a vraiment peint un monde totalement différent de tous ceux qui nous ont déjà été proposés dans le genre.

Quant aux personnages : les jumeaux d’abord, Claris aussi farouche que Jad est doux, sont clairement les héros de cette histoire réellement hors du commun. Même si Blaise, personnage apparemment très froid, est pourtant très concerné par la vie et le bien-être de ses semblables. Il détient les clefs de l’Ancien Temps, et c’est par ses connaissances que l’on apprend à appréhender ce nouveau monde. En fait, en y repensant, tous les personnages ont leur rôle à jouer. Et c’est ce qui donne encore plus d’aplomb et de force à ce roman.

Mais, aujourd’hui, je suis désespérée, cher lecteur, car ce roman s’est terminé de la pire des façons… Comment vais-je supporter l’attente de lire le second tome ?



Ailleurs »



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire