mardi 30 novembre 2021

Sérum


1773 : MESMER INVENTE L'HYPNOSE
1886 : FREUD INVENTE LA PSYCHANALYSE
2012 : DRAKEN INVENTE LE SÉRUM
Une injection. Sept minutes pour accéder au subconscient d'Emily Scott. Un carnet pour décrypter ses visions fantasmagoriques. Quelques jours pour empêcher le pire.
Mais quand les morts suspectes se multiplient, le NYPD se pose une question : Arthur Draken est-il un psychiatre de génie ou un dangereux criminel ?

Sérum (Sérum T1)
Henri Loevenbruck & Fabrice Mazza - 2012



Je suis frustrée ! Cette fin n'en est pas une et me hurle d'attraper le second tome, qui n'est pas encore en ma possession ! Ça me tue, je me fais toujours avoir... Mais passons !

Ce concept de roman série me plaît assez, mais je pense que je vais piquer quelques colères contre moi-même. En effet, un tome est un bout de l'histoire. Il se lit vite, que dis-je, il se dévore en un rien de temps, et il nous faut ensuite attendre le tome suivant. Comme une série TV, en somme. Sauf que c'est bien plus agréable, car il s'agit de lecture et non de télé !

L'histoire est surprenante à souhait. En lisant le résumé, je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre. En commençant le livre, j'ai compris que je ne saurais pas tout de suite et qu'il me faudrait attendre un tome, ou deux, voire trois... ou plus ? À la fin de ce tome, je ne suis pas plus avancée qu'au début, et je peux donc affirmer que les auteurs ont vraiment compris comment rendre le lecteur fidèle.

Le style est rapide et incisif. Pas de place aux descriptions ici, les auteurs vont droit au but. Et j'aime beaucoup, car cela donne un rythme effréné au bouquin. Les personnages ne me déplaisent pas non plus. Lola (bon sang, mais c'est quoi ce nom ?!) est une femme dans la quarantaine, très bon flic, qui doit gérer une vie familiale complexe et un boulot qui lui prend tout son temps. Son fils est impressionnant à souhait, et son ami Draken est... particulier. Très particulier. Trop particulier ?

Bref, de bons personnages, une intrigue mystérieuse, des événements imprévisibles, et une trame intrigante. Que demander de plus ?



Sérum »



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire