mercredi 10 mai 2017

Les cœurs fêlés


N’avez-vous jamais fait ce rêve étrange et glaçant : celui où vous savez pertinemment que vous n’êtes pas folle mais où personne autour de vous ne semble du même avis ?
Pour Brit, du haut de ses seize ans, ce cauchemar devient réel quand son père la conduit de force à Red Rock, un centre de redressement qui prétend mater les enfants rebelles. Brit doit y suivre une thérapie pour guérir des maux qui n’existent que dans la tête de son père.
Dans cet enfer d’humiliations et de brimades, Brit se raccroche à des amies qui vont l’empêcher de sombrer dans la folie. Des amies qui vont l’aider à survivre. Ensemble, elles vont se redresser. Ensemble, elles vont résister.

Les cœurs fêlés
Gayle Forman - 2007



Oh, mais quel endroit horrible ! J’ai eu de la peine et j’ai beaucoup frissonné pour Brit, envoyée dans un centre de redressement, par son père, « pour son bien ». Sauf qu’il ignorait qu’il s’agissait d’un camp de redressement et, surtout, il ignorait que les psychiatres et employés du camp n’étaient non seulement pas qualifiés pour s’occuper de jeunes, mais qu’en plus ces personnes étaient sadiques et se délectaient du malheur des jeunes filles de Red Rock. D’ailleurs, les filles qui s’y trouvent ne devraient pas s’y trouver, ce sont loin d’être des bad girls et finissent par former un groupe, les Sœurs, et décident de faire fermer le centre et résister !

J’ai adoré, j’ai été conquise, les émotions étaient au rendez-vous, comme pour chaque roman de Gayle Forman. L’autrice a su me faire plonger dans son roman sans aucune difficulté, et j’ai encore une fois tourné les pages à une vitesse incroyable. Pas une seconde d’ennui ! Excellent !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire