mercredi 24 novembre 2021

Genèse


Traqués par l’empereur et par Entropia, Matt, Tobias, Ambre et les leurs doivent fuir et rallier des terres inconnues pour s’emparer du dernier Cœur de la Terre avant qu’il ne soit détruit. Mais le monde souterrain qu’ils découvrent ne grouille pas seulement de dangers. Il recèle d’incroyables révélations.
La guerre est proche. Les sacrifices nécessaires.

Genèse (Autre-Monde T7)
Maxime Chattam - 2016



Je suis à la fois heureuse et en deuil. Heureuse, car j’adore cette saga et j’ai trouvé cette conclusion tellement belle et parfaite. Mais en deuil, car c’est terminé. Et j’ai ressenti cette peur de la fin lors de ma lecture : j’ai mis beaucoup de temps à lire ce texte. Non pas car il est moins bon que les précédents, mais vraiment car j’angoissais de terminer et de tomber en dépression sévère à la fin de ce texte. Je crois que j’ai mis près de deux semaines pour le terminer tant c’était difficile de dire au revoir à cet autre monde…

Pourtant, tout est parfait. C’est la dernière ligne droite, les événements s’enchaînent, les péripéties sont là, des mystères apparaissent et se résolvent. À la fin, la boucle est bouclée, et on devrait être serein car ils y sont. Ça y est. Et tout est beau, et pur et permet de lancer cette nouvelle vie. L’histoire recommence, car tout est à faire pour nos héros. Et pourtant, on les quitte alors que leur vie ne fait que commencer.

Je suis vraiment contente d’avoir découvert cette saga qui m’a fait rêver, frissonner. J’étais tellement dedans que je pouvais en parler à quiconque commençait à parler littérature. Une vraie addict. Mais c’est tellement bon. J’ai toutefois eu très peur à plusieurs reprises, pour quelques personnages. J’ai même cru que c’était fini pour certains, et pour d’autres j’étais tellement révoltée… Mais cela ne rajoute que de la crédibilité à l’histoire. Tout le monde ne pouvait pas survivre.

Je vais juste conclure sur cette scène finale. Je l’ai espérée pendant les dernières pages, mais sans y croire. Pour moi, Maxime Chattam était trop sadique pour aller dans cette direction. Mais il l’a fait. Et j’ai refermé mon livre en souriant. C’était parfait. Je sais, je me répète. Par contre, je vais attendre un peu avant de lire Ambre, histoire de me laisser rêvasser un peu sur ce second cycle qui est définitivement plus complexe et intéressant que le premier. J’espère, d’ailleurs, qu’un troisième cycle arrivera un jour… même s’il s’agit d’autres personnages… Possible, non ?






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire