vendredi 20 juillet 2018

Dans l'ombre de Stella

Un petit mot sur ce roman que j'ai lu il y a maintenant un petit moment, et que j'ai évidemment oublié de chroniquer. Du coup, la mémoire s'estompe, ce qui me conforte dans l'idée que j'en avais à l'instant où je l'ai terminé : ce n'est pas le livre du siècle.

Avec un tel résumé, je m'étais attendue à un thriller palpitant, qui ne m'aurait pas laissé une minute de répit, et que je n'aurais pas pu lâcher à cause de cette impression que le danger est partout. Ben, non. En fait, ça commence plutôt calme, puis ça s'accélère un tout petit peu pour revenir au calme. Puis ça nous présente une théorie à laquelle je n'ai pas cru dès le début, et c'est toujours calme. Puis c'est la révélation, et là c'est un peu moins calme, mais ce n'est pas non plus l'euphorie... Et voilà.

Pourtant, je me souviens que j'avais passé un bon moment dans l'ensemble. Car l'histoire au global est cohérente. Il n'y a que cette théorie du milieu qui ne m'a pas convaincue et qui a fait un peu retomber mon enthousiasme... mais bon, cela se lisait tout de même plutôt bien. C'est juste que, pour retirer cette impression que tout est trop calme, il aurait peut-être été bien de supprimer une bonne centaine de pages, pour rajouter un peu de rythme à tout ça.

En fait, à vous de vous faire votre opinion. Je pense que ce livre peut parler à beaucoup, car les personnages sont bien dépeints, que l'histoire globale peut être prenante. Il s'agit ensuite d'une histoire de goût. Alors, si vous souhaitez tenter le coup, allez-y et vous verrez bien !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles tendances