jeudi 8 mars 2018

Ailes dorées


Après avoir survécu à de dures épreuves, nos différents héros, aguerris, se regroupent : des retrouvailles inattendues ont lieu, certaines vérités divisent tandis que d’autres rassemblent, les fantômes du passé remontent à la surface, la tension monte. Alors qu’ils approchent du lieu de l’affrontement final, ils ne se doutent pas que leur ennemi juré leur réserve encore quelques surprises inattendues…
Êtes-vous prêts à découvrir les derniers secrets d’Iriah ?

Ailes dorées (Cœur de flammes T4)
Iman Eyitayo - 2018



Merci à Iman Eyitayo.

Ce tome 4 était très attendu et redouté. Attendu, car après trois tomes, il est temps d’enfin conclure, de savoir comment cela va se passer, de voir enfin nos héros obtenir ce qu’ils souhaitent : gagner, un peu de paix, beaucoup d’amour ? Tout ça et rien à la fois. La surprise serait totale, et j’avais hâte de savoir. Mais en même temps, j’étais triste de quitter Aluna et ses amis.

Ce tome est passé comme un rien : je n’ai pas vu le temps passer et je me suis retrouvée d’un coup à la fin du roman ! Whaaat ? Pourtant, c’est un gros livre, comme le précédent, qui m’avait semblé bien long (même si j’avais aimé), alors allez comprendre ! La seule explication que je vois est que c’est le meilleur tome. Et je pèse mes mots. Tout y est : du suspense, des combats, de l’amour et de l’amitié. Des bonnes pensées et une sorte de rédemption pour certains personnages.

L’ambiance générale est à la conclusion. J’ai aimé le sort réservé à certains personnages, comme Elena, ou les jumeaux, qui changent radicalement d’état d’esprit, comme Aluna qui se décide enfin et qui prend en main sa vie et sa destinée (par contre, faut qu’on discute un peu de ton choix, Iman, là !), comme tous ces personnages qui ont décidé de faire un choix pour la rébellion, qui allait à l’encontre de leur propre santé ou même de leur vie. Les pertes sont là, mais c’est pour le bien de tous. Le texte est crédible : tous ne peuvent pas gagner.

Le rythme est quant à lui particulièrement entraînant. J’ai mis moitié moins de temps à lire ce tome par rapport au précédent ! Bien sûr, il y a aussi le fait qu’on les connaît bien, maintenant, nos personnages. Mais tout de même, ça se note. Iman Eyitayo a vraiment une plume très agréable, et la fantasy lui va bien.

En bref, cette conclusion de Cœur de flammes remplit sa part du marché. Elle nous offre une fin à la hauteur de la saga et nous permet de ressortir de notre lecture comblé par cette histoire agréable et pleine de beaux messages.






2 commentaires:

  1. Saga terminée pour moi aussi. Contente et triste à la fois. C'était top de retrouver les personnages et l'univers, surtout avec un tome aussi bon. Mais, je suis triste de les quitter ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est triste de les quitter :( On s'habitue à leur présence... Mais il fallait bien qu'ils finissent leur combat aussi ! ^^

      Supprimer