dimanche 26 novembre 2017

Un Noël pas comme les autres


Merci aux Éditions Plumes Solidaires.

J’ai bien apprécié l’idée de ce recueil. Les cinq nouvelles proposées sont bien écrites, recherchées, et ont chacune leur petite particularité qui fait que l’on se souvient d’elles. Mais ce que je reprocherai à ce recueil, c’est son côté trop mâture, trop « adulte ». Noël, c’est avant tout pour les enfants, et c’est le moment de parler de sujets légers, magiques. Avoir un peu de drame, oui, mais avec parcimonie, c’est un moment un peu joyeux, on parle de « fêtes » de Noël. C’est tout à fait personnel et subjectif, mais pour moi il y avait un peu trop de gravité… Allez, vu qu’il n’y en a que cinq, place à mon avis court sur chaque nouvelle.

Retour aux sources est une nouvelle d’Iman Eyitayo. Elle m’a beaucoup plu car il s’agissait d’une nouvelle relative à un autre texte de l’auteur, qui nous permettait de découvrir un personnage en particulier. Je n’en dis pas plus sur le texte ou le personnage en question pour ne pas vous gâcher le plaisir, mais elle apporte son lot d’informations. Empreinte d’espoir, elle a pourtant un côté un peu triste en cette période.

Un présent plus que parfait est un texte de Marie H. Marathée. Comme vous avez dû le voir sur mon blog, j’adore sa plume, alors j’étais conquise de pouvoir la relire à nouveau. Une nouvelle fois, un texte magnifiquement écrit et qui fait découvrir à Eliott, le jeune héros de l’histoire, la vie de plusieurs personnes. Le lien entre elles ? Je vous laisse le découvrir. Cette histoire amène une jolie histoire de Noël telle qu’on en lit ou voit en cette période.

Panne de courant est une nouvelle de Pascale Marie Quiviger. Encore un texte qui a bien joué sur les mots et qui utilise Noël comme un prétexte pour un joli moment passé en famille. Les personnages se redécouvrent ou découvrent certaines facettes inexplorées de chacun. J’ai aimé ce texte du début à la fin, qui se passe à Noël, et dont la magie est discrète… mais présente !

L'odeur du mimosa, texte de Marguerite Gauthier, a mon coup de cœur. L’histoire est au début triste et pleine de nostalgie, mais plus les pages passent, plus l’espoir apparaît. Comme si la magie de Noël envoyait ses petites étoiles petit à petit sur les personnages pour arranger les choses, pour guérir leur peine, et leur donner de belles réponses. J’ai juste adoré l’atmosphère créée par l’auteur, simple, belle et magique.

Enchanteresse, de A.J. Lanolli, a lui ma mention jeunesse. Il est le seul texte de ce recueil qui soit vraiment accessible à un public total : les enfants comme les adultes pourront trouver leur compte dans cette histoire qui mêle magie, humour et bonté de Noël. C’est le moment de l’année où les gens réalisent des choses, se découvrent eux-mêmes au travers d’actions particulières, et si toutes les nouvelles de ce recueil respectent cette logique, ce texte le traite, lui, de façon tout à fait originale.

En bref, c’est un recueil très beau ! Que le petit point négatif que j’ai relevé ne vous arrête pas, car c’est tout à fait subjectif et personnel, et chaque texte apporte tout de même cette magie de Noël que l’on attend et espère à cette période de l’année.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles tendances