mercredi 16 septembre 2020

Souvenirs introuvables

Jade est une brillante étudiante en journalisme, elle a vingt-cinq ans et ne veut aucun homme dans sa vie. Sauf que… elle ne se souvient de rien ! Totalement amnésique suite à un accident de parapente qui aurait pu la tuer, elle décide de réintégrer son ancienne vie. Elle va découvrir des facettes d’elle-même qu’elle va détester et fera tout pour retrouver ses souvenirs. À ses risques et périls…

Jade 
Laura Wilhelm - 2018

Merci à Laura Wilhelm.

Ce livre s'est lu à une allure folle. Deux raisons à cela : d'abord, il est très (trop ?) court, et, ensuite, il était vraiment prenant. Mais j'ai quand même du mal avec ce format court dans le cadre de ce texte-ci. Je m'explique. L'histoire est bien, intéressante, on veut comprendre ce qui est arrivé à Jade. Jusque-là, tout va bien. On découvre petit à petit des choses sur Jade, et c'est normal, c'est ce à quoi on s'attend dans ce texte.

Mais là, le premier petit hic arrive : tout paraît trop normal. Jade ne s'étonne de rien, fait confiance à tout le monde sans trop se poser de questions. Enfin, si, elle s'en pose, mais balaie les problèmes un peu trop vite à mon goût. Et elle n'est même pas trop effrayée, finalement. Moi, à sa place, je me cacherais chez mes parents (après validation officielle du monde mondial de la Terre qu'ils sont vraiment mes parents), et je poserais des millions de questions sur chaque moment de ma vie. Pas vous ?

Mais soit, passons. On va dire qu'il s'agit du choix de l'auteure pour raconter son histoire. Et finalement, si on passe ce côté un peu lisse concernant Jade et son comportement, l'histoire tient la route. En plus, le lecteur a ce qu'il faut d'indices pour comprendre qui lui veut du mal. J'ai compris de suite, car vu que Jade ne se méfiait pas, j'ai décidé de me méfier pour elle. Beau niveau d'implication, non ?

Et tout était tellement énorme, je n'ai pas compris que Jade fonce tête baissée dans ce piège ! Mais non, réveille-toi ! Réalise un peu ce qui t'arrive ! Comment tu peux ne pas le voir ! (Oui, je sais, je crie mais elle ne m'entend pas...) Et là, ben c'est le drame. L'histoire est résolue et se termine, et hop, la suite au tome 2. Mais ça c'est le second hic. Rassurez-vous, c'est le dernier, mais alors il est de taille : pourquoi découper en plusieurs tomes ? Cette « résolution » n'est pas une fin, pour moi. C'est juste une première péripétie dans un roman.

Pourquoi ne pas avoir fait des parties et mis tous les tomes dans un livre ? C'est tellement plus agréable de lire un one-shot et de se dire « je sais que, à la fin, j'aurais toutes les réponses à mes questions ». Là, on ne sait pas encore tout, et certaines choses sont toujours en suspens. Et c'est frustrant... Mais peut-être est-ce le but pour nous obliger à continuer notre lecture ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Articles tendances