dimanche 26 juillet 2020

Tes mots sur mes lèvres

Ancienne pianiste prodige, Nastya Kashnikov désire aujourd’hui deux choses : traverser sa période de lycée sans que personne n’apprenne rien de son passé, et faire payer le garçon qui lui a tout pris – son identité, son âme, sa volonté de vivre.
L’histoire de Josh Bennett n’est un secret pour personne. Chaque être qu’il a un jour aimé lui a été pris, jusqu’à ce que, à dix-sept ans, il ne lui reste personne. Désormais, il veut qu’on le laisse seul, et les gens le font car, quand votre nom est synonyme de mort, tout le monde est enclin à vous laisser votre espace.
Tous… sauf Nastya, cette mystérieuse nouvelle fille à l’école qui a commencé à venir le voir et ne veut plus s’en aller, s’insinuant dans chaque aspect de sa vie. Mais plus il apprend à la connaître, plus elle devient une énigme. Alors que leur relation s’intensifie et que des questions sans réponses s’accumulent, il commence à se demander s’il apprendra un jour les secrets qu’elle cache… ou même s’il le souhaite réellement.


Tes mots sur mes lèvres (The sea of tranquility)
Katja Millay - 2012

Je suis toute retournée. Au moment où j'écris cette chronique, j'ai fini ma lecture il y a environ quinze minutes. Et je tourne en rond, je ne sais pas quoi lire après ça. Je ne peux pas lire, après ça, en fait. Alors, j'écris ma chronique, je vous dis tout ce que j'en pense, et ensuite j'espère être libérée et enchaîner sur une autre lecture, en espérant qu'elle soit aussi belle que celle-ci.

Le New Adult, c'est un genre que je lis très peu, et c'est à l'occasion d'un week-end marathon sur ce genre que je me suis décidée à suivre les recommandations de mon amie Cookies. Je ne le regrette pas. Ce livre, c'est une bombe émotionnelle qui a pour seul objectif de briser notre cœur en morceaux et faire jaillir nos larmes.

L'intrigue est mystérieuse. On ne sait pas tout de suite ce qui est arrivé à Nastya, ni même à Josh. Mais ils se rapprochent car ils sont tous les deux brisés. Ils sont malheureux, s'auto-détruisent, et pourtant n'aspirent qu'à exister... tout en priant pour qu'on les laisse tranquilles en même temps. Ces deux personnages sont forts et, même si on ne comprend pas toujours leurs réactions, on les aime, et on veut les soutenir.

Mais ce qui est hallucinant avec ce roman, c'est que tous les personnages sont profonds, pas seulement eux. Ils ont tous ce petit quelque chose qui nous surprend et nous émeut. En commençant à prendre connaissance de l'univers de ce roman, j'ai catalogué Drew comme le playboy lourd et qui n'en loupe pas une. Je me suis trompée. J'ai catalogué Sarah comme la pimbêche reine du lycée. Je me suis trompée. Rien n'est ce qu'il paraît, et l'auteur n'est jamais tombée dans le piège de la facilité ou de la logique.

Je pensais même que Nastya n'était pas arrivée par erreur dans cette ville et ce lycée précisément. Je m'attendais à un final particulier, et j'ai eu droit à autre chose de tellement meilleur. Alors, oui, c'était bon, incroyable, parfait. Ce final est bouleversant, et j'ai même failli verser quelques larmes, tant l'auteur a su jouer avec mes émotions.

Alors, après ça, je ne sais vraiment pas quoi lire...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Articles tendances