mardi 14 novembre 2017

Victor Coste


Depuis le temps que je voulais découvrir cette histoire, c’est enfin chose faite. Une petite note rapide, donc, sur cet ouvrage que j’ai bien apprécié.

L’auteur connaît bien son domaine, car d’après ce que j’ai lu, c’est un policier. Ce que je peux dire, c’est que ce livre le démontre bien, de par le vocabulaire employé et la multitude de détails qui nous permettent de vraiment nous immiscer dans l’histoire. Ajoutons à cela la fluidité du style, et vous obtenez un livre que vous ne pouvez pas arrêter de lire !

Dès les premières pages, j’ai été prise par l’intrigue. Un cadavre qui se réveille à la morgue, ce n'est pas très banal, donc ça retient forcément l’attention. Presque autant que le nom du mort vivant, mais ça, c’est du hasard. Rapidement, le ton du roman est donné, une nouvelle mort atroce survient, et les briques se superposent peu à peu pour nous emmener dans une enquête qui m’a beaucoup intéressée, car elle jouait beaucoup sur les relations humaines.

Notons que cette enquête est d’ailleurs accompagnée par une problématique plus « politique » et proche de Coste, ce qui donnait un petit effet « complication » qui n’était pas pour me déplaire. Le personnage principal avait bien du souci à se faire, entre l’enquête en cours, les découvertes des pourris en interne qui faisaient leur tambouille sans se douter qu’il y aurait des répercussions, et son histoire naissante avec Léa. Coste est au centre de tout et doit tout gérer. Il se démène comme il peut, et j’ai bien envie de le revoir dans une autre intrigue, histoire de continuer sur ma lancée.

Ça tombe bien, Code 93 n’est qu’un premier tome. À suivre, donc !


Voici le second tome des aventures de Victor Coste, et une nouvelle de fois, j'ai passé un bon moment. Il faut dire, quand même, que ce tome commence fort, même si ce n'est pas aussi fou que le premier (comment tenir la comparaison face à un cadavre qui se réveille pendant son autopsie ?). Cette fois, on a droit à plusieurs morts et à une machination laissant à penser que des tas d'horreurs vont encore se produire.

J'avoue que le premier grand méchant que j'ai vu dans ce livre m'a tuée (vous avez vu le jeu de mots ?). D'abord, car c'est un gamin et, ensuite, parce qu'il a une conception particulière de l'utilisation des micro-ondes... Heureusement que c'est de la fiction, sinon j'aurais tué ce gamin de mes mains... J'ai toutefois été surprise de tous les bouleversements et revirements de situation lors de l'intrigue : on passait d'un protagoniste à l'autre pour réaliser petit à petit que nous étions dans quelque chose de vraiment gros ! Et la situation a fini par se stabiliser sur un personnage que j'ai très vite détesté. Comment peut-on être aussi vil ?

Le style est sympa et l'écriture fluide, ce qui nous permet de bien nous immiscer dans l'histoire et de suivre avec intérêt les personnages, autant d'un point de vue professionnel que personnel... D'ailleurs, je n'aurais jamais cru que cela évolue dans ce sens entre Victor et Léa ! Enfin, l'intrigue tient la route, même si parfois cela semble complètement surréaliste, dans le sens où jamais je n'aurais pensé que la quête de pouvoir puisse aller aussi loin... J'espère que ce n'est pas tiré d'une histoire vraie (ou de plusieurs) qu'aurait vécue l'auteur au cours de ses enquêtes, sinon j'aurais bien peur ! En tout cas, niveau divertissement, j'ai été bien servie avec ce titre !


Je me meurs ! J'avais aimé les deux premiers tomes de cette saga, vraiment. Mais là, après avoir lu cette troisième histoire, je ne les aime plus, car celui-ci... c'est de la bombe atomique ! Cette intrigue surpasse tellement les deux premières histoires que je ne vais pas y survivre... C'était juste trop super !

Les deux premiers tomes étaient plutôt liés à des histoires sur fond de politique et de magouilles en tout genre. C'était bien trouvé, et tellement crédible que j'en avais peur. Ici, l'histoire pourrait paraître plus banale, mais au niveau émotionnel, on bat tous les records. Dès les premières pages, on nous fait une annonce fracassante. J'étais horrifiée, et j'ai oublié. Jusqu'à ce que ça arrive, et là, j'étais juste dévastée.

Dans ce tome, Olivier Norek a joué avec mes nerfs et mes sentiments, maltraitant mes personnages préférés, et leur faisant vivre l'horreur. Et je ne mâche pas mes mots, car je suis triste pour eux. D'ailleurs, personnages, vous devriez vous rebeller contre votre auteur, il est trop méchant avec vous...

Sur fond de kidnapping, d'univers carcéral, de cambriolage, Coste doit se débattre avec ses propres émotions, et il ne se sent vraiment pas bien, alors, forcément, l'enquête en devient de plus en plus compliqué. J'ai espéré jusqu'au bout qu'il aille mieux, qu'il oublie cette folle idée... Ben oui, moi, je veux un autre tome, donc... comment ça je vous fais un teasing de fou ? Vous voulez savoir ? Ben, lisez-le !

14 commentaires:

  1. Moi aussi cette saga me fait plus qu'envie !!! J'espère avoir la chance de le découvrir un jour!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'espère aussi pour toi, car elle est vraiment très bien faite ! J'ai emprunté le second tome à la biblio, mon avis arrivera bientôt normalement (enfin, quand je l'aurai lu !).

      Supprimer
  2. Olivier norek :D !!! J'adore ces livres et en plus le bonhomme est cool super drôle ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça ne me surprend pas toi ! Je parie que tu as lu toute la saga ?

      Supprimer
  3. J'aimerais me réveiller à la morgue et faire "bouh!"
    J'ai adoré ce livre même si par moment je ne voyais pas ou l'enquête menait.
    Très bonne lecture, je ne suis pas déçue!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Espérons que la suite soit aussi impressionnante !

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Ah, il a quelque chose, et ses livres sont très entraînants ! J'espère que tu aimeras :-)

      Supprimer
  5. Je ne connaissais pas du tout mais avec ta chronique j'ai vraiment envie de découvrir ces deux tomes... alors hop dans ma WISH :)
    Merci pour cette découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fonce, c'est du lourd ! J'espère que tu aimeras :-)

      Supprimer
  6. Roh le fameux passage du micro-onde... terrible... J'ai pas arrêté d'y penser, pendant des jours, après l'avoir lu ! C'est horrible. Même là j'arrive encore à le visualiser xD
    Tu devrais aimer Surtensions :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais horrible, ce passage ! J'en ai eu des sueurs froides, brrrrrr...
      J'espère bien, je l'ai emprunté à la biblio, mais je suis au ralenti niveau lecture. En ce moment, trop fatiguée pour lire le soir :(

      Supprimer
  7. Réponses
    1. Oui, oui, je l'ai à côté de moi. Faut juste que je finisse mon actuel, et je m'y mets ^^

      Supprimer

Articles tendances