samedi 16 novembre 2019

Dahaka


Merci à Nats Éditions.

Voici un avis très rapide sur cette BD qui ne m’a pas trop plu. Je ne lis que peu de BD (hormis les incontournables Astérix…), du coup je ne suis pas trop surprise par mon propre manque d’enthousiasme. En plus, l’histoire ne m’a pas réellement accrochée, donc cela ne m’a pas aidée.

J’ai trouvé qu’il y avait peu de texte, ce qui ne me convient pas, moi qui aime lire plutôt que de regarder des images, et ces dernières n’étaient pas tout à fait à mon goût : trop carrées, trop brutales. En bref, je vais rester fidèle à moi-même et plutôt continuer avec des livres qui ont un peu plus de mots. Mais ne vous arrêtez pas à cet avis, cela vous plaira peut-être !


Merci à Nats Éditions.

Voici une courte chronique sur cette BD dont j'avais lu le premier tome il y a quelques années. Je crois que je n'ai pas de chance avec les BD, car je n'ai rien compris ! Il faut dire que je ne me souviens même pas de l'histoire du premier tome. Quelques images me reviennent en tête, une trahison, et c'est tout. Du coup, il fallait se douter que cela ne fonctionne pas pour ce second tome.

Je ne vais donc pas juger l'histoire, hormis mentionner une impression que j'ai eue : j'ai eu le sentiment que tout allait extrêmement vite dans l'histoire. Peut-être est-ce accentué par le fait que je ne me souvienne pas du début, mais cela a été comme un tourbillons d'informations. Peut-être est-ce une bonne chose ! Vous qui avez lu et aimé le tome 1, vous en pensez quoi ?
« Ormazd l'oublié » est disponible sur
 
« Comme finissent les guerres » est disponible sur

1 commentaire:

  1. Une chronique motivée simplement par le désintérêt et par le mépris pour le médium qu'est la BD en dit assez long sur elle-même. A la lecture de l'article, je me dis que vous auriez largement pu en faire l'économie.

    RépondreSupprimer

Articles tendances