jeudi 24 août 2017

Je suis ton soleil

J’avais déjà lu auparavant un titre de Marie Pavlenko, et j’avais beaucoup apprécié sa plume, très fluide et agréable. Du coup, je me suis un peu lancée à l’aventure pour ce titre, en me disant que, si j’avais déjà aimé un livre, je ne pourrais qu’aimer le suivant. Je ne me suis pas trompée.

Je suis ton soleil, c’est une bouffée d’air pur. L’histoire évoque l’adolescence, en mettant un petit accent sur certains mauvais côtés et sur certaines situations extrêmes, mais l’auteur a tout traité avec bienveillance, ce qui fait qu’on ne peut que s’attendre à ce que tout s’arrange. J’ai eu l’impression, en lisant ce texte, que le message était là : peu importe les difficultés, vous finirez par vous redresser. C’est étrange, car je vous fais ma conclusion avant même de développer le contenu et les personnages… C’est dire combien ce texte m’a marquée.

Car l’histoire, elle, est simple : celle d’une adolescente qui cherche sa place. Les personnages, eux, sont des adolescents qui vivent des événements plus ou moins dramatiques, plus ou moins drôles aussi. L’intrigue suit son cours de manière tellement naturelle tout au long du récit que l’on ne peut pas s’ennuyer. On se laisse embarquer par la vague, et on nage auprès de ces adolescents, qui se cherchent et qui vont finir par y parvenir, mais aussi auprès de ses adultes qui pensaient avoir trouvé leur place et qui finalement remettent tout en question.

J’ai eu plusieurs coups de cœur pour des personnages : d’abord Déborah, tellement touchante et brillante. On ne voit qu’elle, et l’on veut la soutenir du début à la fin. Ensuite, sa mère, qui m’a surprise, car je ne m’attendais pas à de tels actes, mais aussi son père qui a eu le courage de changer de vie… ses amis, qui ont décidé de prendre en main Déborah quand elle était au plus mal pour la remettre d’aplomb. Dans chacun de ces personnages, de la douleur ou des difficultés, mais aussi une bonté et une bienveillance telles qu’on ne peut que les aimer. Même le chien de la honte a sa place parmi toutes les étoiles présentées dans ce roman, et qui permettent de mettre en évidence le soleil qu’est Déborah.

En bref, j’ai eu un coup de cœur pour cette histoire sublime, rythmée par un style fluide et agréable qui m’a permis de dévorer ce roman à vitesse grand V. C’est un bonheur que de trouver et lire un titre aussi positif et optimiste, alors même qu’il traite de sujets parfois bien difficiles. Si vous avez l’occasion de découvrir ce texte, n’hésitez pas. Il est juste magnifique !

8 commentaires:

  1. Bonsoir, ce livre me fait envie depuis sa sortie et le pire c'est qu'il est dans ma PAL et que je n'ai toujours pas réussi à l'en sortir. Votre avis, me donne envie de me jeter dessus. Bonne soirée et belle lecture!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Foncez, car, pour moi c'est un vrai coup de cœur ! Il est frais, ça change !
      ... et vous pouvez me tutoyer ;-)

      Supprimer
  2. J'ai beaucoup aimé cette histoire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça ne me surprend pas, c'était très beau ! Je vais voir ta chronique de ce pas... si tu en as publié une ;)

      Supprimer
  3. Il ne m'a jamais tenté malgré les bons avis dessus. Je sature du YA en fait :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que, en ce moment, c'est typiquement ce que j'ai envie de lire ^^ On a tous des phases !

      Supprimer
  4. Moi aussi je l'ai adoré! Un vrai petit bijoux

    RépondreSupprimer

Articles tendances