dimanche 24 septembre 2017

Chroniques d'un Saint Exorciste


Merci à Dana B. Chalys.

À la lecture du résumé, je n'ai pas hésité une seule seconde : je devais le lire. Fan d'ésotérique, je peux difficilement laisser passer des titres comme ceux-là sans m'y arrêter, car je sais que je vais adorer. Des mystères, des démons, des anges… peu importe la thématique traitée par l'auteur, j'y trouverai mon compte. Et puis en plus, ça se passe à Toulouse, quoi !

Cette fois n'a pas fait exception. J'ai beaucoup apprécié l'histoire mise en place. Elle était très bien amenée, pleine de mystères dès le début, et j'avais tout simplement envie d'en savoir toujours plus, si bien que ma lecture a été très rapide. Peut-être trop, car j'aurais aimé en profiter plus, mais c'est une autre affaire.

Les titres de chapitre concernant Donna m'ont beaucoup amusée, car ils me mettaient en condition quant à son état d'esprit. Au moins, le ton était donné, et de son côté, c'était plutôt léger et drôle au début. Cela permettait de créer un contraste avec la noirceur des chapitres concernant Nathan, plus graves, car les événements sont aussi plus délicats.

Et vers la moitié, tout change. Tout s'accélère avec la rencontre des personnages clefs, et avec la révélation, des péripéties plus intenses pointent le bout de leur nez. Mais là, ma lecture s'est accéléré, et en un rien de temps, c'était hélas terminé. Trop court, vraiment trop court. Heureusement, c'est un tome 1. Donc il y a une suite !

J'ai trouvé ce tome bien équilibré. On avait juste ce qu'il fallait de noirceur, d'humour, de mystères, de peur, d'amitié pour me combler et me garder captivée du début à la fin du roman. Un ou deux petits indices ont d'ailleurs été casés vers la fin afin de nous donner envie de continuer la saga : et donc… à quand la suite ?


Merci à Dana B. Chalys.

J'attendais avec énormément d'impatience cette suite des Chroniques d'un Saint Exorciste : le tome 1 était tout à fait à mon goût, plein d'ésotérisme, d'humour et de rebondissement. Je ne pouvais pas laisser les personnages vaquer à leurs occupations en ignorant ce qu'ils allaient faire !

Ce second tome est aussi bon que le premier. Il rentre toutefois un peu plus vite dans le vif du sujet, vu qu'il s'agit d'une suite et que l'on connaît déjà le contexte de l'histoire et les personnages. Même s'il s'agit d'une autre intrigue, liée tout de même à la précédente, on n'a pas besoin de rappels. D'ailleurs, cette intrigue était vraiment intéressante, je me demandais vraiment comment Nathan allait pouvoir gérer tout ça.

Cette fois, l'histoire était plutôt centrée sur Nathan et Michaël, ce qui a donné lieu à quelques scènes sympas (je n'en dirai pas plus !), et j'ai beaucoup aimé ces passages, tout en émotion car l'un et l'autre étaient tellement gênés d'être ensemble ! Pourtant, à la lecture, je les trouvais bien assortis, limite mignons tant ils étaient embarrassés !

On retrouvait aussi les autres personnages qui me plaisaient bien : Donna, Dylan, Tit... mais hélas pas assez ! Pourtant, les quelques rares passages avec Nathan et Donna étaient tellement beaux. Cette fille dégage quelque chose de tellement positif que j'aurais aimé la voir plus souvent. Et la fin ne me laisse pas présager de plus gros moments avec elle...

En bref, ce fut encore un bon moment en compagnie de Nathan et la petite bande, portés par la plume très  fluide et agréable de Dana B. Chalys. Vivement la suite !


4 commentaires:

  1. Réponses
    1. Avec plaisir ! C'est une super saga, il ne faut pas passer à côté !

      Supprimer
  2. Merci pour cette découverte. Le résumé me donne déjà envie mais ta chronique m'intrigue encore plus. Je le note !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, cette saga, il faut la découvrir ! Elle est tip-top :-)

      Supprimer

Articles tendances