mardi 28 mai 2019

Et que mon cri parvienne jusqu'à vous

Merci à Brigitte Lechanteur.

J'ai beaucoup aimé ce texte, qui m'a fait passer par tout un tas d'émotions. Comme souvent, je lis le résumé, veux lire le roman et attends. Du coup, j'oublie de quoi doit parler le texte, et j'ai une surprise. Alors, forcément, là, ça m'a fait un choc de voir ce qu'il arrivait à Raphaëlle dès le début. Entendons-nous bien : il s'agit d'un bon choc, car je ne m'y attendais pas, et le récit n'en a été que plus succulent.

Dès le début, nous sommes mis dans le bain (ceux qui liront comprendront la référence...), et l'on découvre à travers une tragédie la vie de cette petite famille, avec leurs problèmes, mais aussi leurs secrets cachés qui ont des conséquences très particulières sur le plus jeune de la famille. C'était prenant et captivant, et j'ai échafaudé un certain nombre de théories pour savoir ce qu'était ce fameux secret. J'ai compris à un moment, puis j'ai douté. C'est bien, ça n'a pas retiré mon plaisir.

Les personnages sont intéressants, et il vaut mieux car tout le texte repose sur eux et leurs interactions. C'était vivant. Par contre, j'aurais voulu que l'auteure aille un peu plus loin dans quelques pistes qu'elle a lancées pour finalement ne pas les explorer... Fabien semble avoir quelques dispositions, mais ce n'est qu'effleuré. Juliette, très présente au début, finit par être effacée sur la fin du roman. C'est triste, j'attendais plus de ces enfants, une sorte de relation à distance avec Raphaëlle ! Cela aurait été encore plus émouvant (même si ça l'est déjà beaucoup !).

Ce que j'ai aimé, aussi, ce sont les interventions de Raphaëlle directement dans le texte. Elle envoie ses pensées, et on voit comment elles sont captées, au fur et à mesure. C'était vraiment très fort et bien pensé. Dommage que cela ne reste pas constant sur tout le récit : on en a de moins en moins, et ça finit par nous manquer... mais, en fait, c'est dans l'ordre des choses, alors... c'est logique...

En bref, c'est un très bon texte que j'ai pu découvrir ici, et je suis bien contente de m'être laissée tenter.
« Et que mon cri parvienne jusqu'à vous » est disponible sur
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Articles tendances