dimanche 6 janvier 2019

Branle-bas sous le sapin


Merci à Valérie Bel et Antony Altman.

Ce n'est pas la première fois que je lis un titre de Valérie Bel, alors je savais que ça allait me plaire. Et ajouter deux autres mains à ce texte n'allait pas me faire changer de première impression. Par contre, parfois, je pense que je suis blonde : car on m'annonce que c'est un vaudeville, et je ne réalise pas que je vais lire une pièce de théâtre ! Heureusement que j'aime ça !

D'ailleurs, cela faisait très longtemps que je n'avais pas lu de théâtre, et grâce à ce titre je me rends compte que ça m'avait manqué. Il faudrait que je m'y remettre, merci pour ça ! Et ensuite, il faut dire que cette pièce là est vraiment super amusante. En deux actes, elle nous met en scène une magnifique intrigue d'adultères, dont Pierre-Alain ne sait plus comment se dépêtrer, pour notre plus grand plaisir.

Comme pour tout vaudeville, tout va de mal en pis. On ne peut pas s'imaginer que ça puisse aller mieux car tout va crescendo, jusqu'à la fin qui nous achève en bonne et due forme. Il n'y a pas à dire, les auteurs maîtrisent leur sujet et se sont clairement éclatés à écrire ce texte : ça se ressent tellement en le lisant ! Ils n'en ont pas raté une. Toutes les blagues les plus improbables y étaient, et j'ai pris un plaisir fou à me plonger dans ce texte.

Hélas, ce n'était pas assez long. J'aurais voulu que cela dure plus encore ! Mais, comme on dit, il ne faut pas abuser des bonnes choses... N'est-ce pas, Pierre-Alain ?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles tendances