dimanche 6 mai 2018

Et si...


J'ai tout d'abord craqué sur la couverture. En la voyant, je me suis sentie nostalgique, et j'ai eu l'impression que j'allais avoir affaire à la thématique du drame. Ceci m'a été clairement confirmé par le résumé, et je n'ai donc pas pu m'empêcher de me lancer dans cette histoire. Je voulais savoir pourquoi la vie de Jeanne allait basculer ? La maladie ? Un drame familial ?

Au risque de spoiler un tout petit peu l'histoire, c'était ma première impression qui était la bonne. Il restait à savoir de quoi. Et là, ce fut la surprise, car c'est une maladie que je connais somme toute un peu vu qu'un membre de ma famille en est atteint. Du coup, je compatissais pour Jeanne, et j'espérais qu'elle pourrait surmonter cette épreuve.

C'est d'ailleurs ce qu'elle a décidé de faire : prendre le large, loin de sa famille, pour réfléchir sur sa vie, et à l'occasion rencontrer des gens formidables qui la feront avancer. Ce que j'ai beaucoup aimé dans ce texte, c'est la sensibilité qui émane des actions et des paroles de l'héroïne. Elle subit, mais avec dignité, et l'on ne tombe pas dans le dramatique. On apprend à la découvrir tout entière et à l'apprécier.

Si la forme du texte n'est pas parfaite, le fond lui est très beau et donne envie de continuer notre lecture pour aller au bout de ce périple avec Jeanne et la soutenir jusqu'au bout. Car ce qui va lui arriver ensuite, c'est juste très beau et plein d'espoir. Foncez !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles tendances