vendredi 4 août 2017

Enfants des Éléments #1 – Chevaucheurs de foudre

Auteur Agathe Roulot
Titre Chevaucheurs de foudre
Année 2012
Genre Fantasy
Pages 484p.

Sandy Stormrider. Elle a tout juste sept ans lorsque ses parents disparaissent sans laisser de traces. Dix ans plus tard, victime de plusieurs mois de cauchemars lors des nuits de pleine lune, elle se découvre un don... hors du commun. Mais loin de la réjouir, ce pouvoir ne lui attire que des ennuis : elle met en danger sa propre famille, dont son cousin Louis. Elle devient la cible d'une secte de fanatiques religieux, les Phénix Noirs, qui traque sans relâche tous les Chevaucheurs de Foudre depuis le Moyen-âge... Sandy devra à tout prix contrôler ses dons au risque de perdre ce qu'il lui reste.

Cela faisait un moment que je lorgnais la saga Enfants des Éléments. C'était un moment tout à fait sympathique.

Le début de l'histoire m'a tout de suite parlé et intriguée. L'auteur entre dans le vif du sujet en nous introduisant la légende sur laquelle se base son univers. Je dis « légende », car c'est ce que j'ai ressenti en lisant ce prologue : j'avais l'impression qu'il s'agissait d'une histoire des temps anciens qui pouvaient ne pas être si certaine, que certaines zones d'ombre pourraient subsister. Le mystère autour des trois dieux allaient clairement être étoffés par la suite, c'était évident pour moi.

Et ma lecture s'est déroulée de manière tout à fait naturelle. J'ai découvert chacun des personnages grâce à un changement de narrateur à chaque chapitre. Un peu déroutant au début, car l'on passe d'un personnage à l'autre sans une réelle introduction de qui est qui, donc il nous faut rentrer progressivement dans les vies de chacun, pour saisir peu à peu tous les liens qui lient les personnages.

Il faut avouer que la grande « famille » qui est présentée est assez particulière. Je qualifierai même certains de cinglés, mais on finit par s'attacher à la plupart d'entre eux. Sandy essaie tant bien que mal de comprendre ce qui lui arrive, Louis m'a touchée, Alexis m'a interpellée... Amélie, par contre, m'a vraiment agacée. Elle n'a aucune empathie et ne sait pas se mettre à la place des autres. J'avais envie de la claquer assez souvent.

L'histoire est quant à elle assez solide. Certains événements sont un peu « naïfs » selon moi, et j'avais l'impression que l'auteur choisissait la solution de simplicité ou se laissait porter sans chercher à rajouter trop de difficultés. On le voit notamment lors des dialogues, dont certains sont un peu simplistes. Mais cela se laisse très bien lire et notre attention est captée, alors pourquoi pas !

Enfin, j'ajouterai qu'il y a une sorte de faille spatio-temporelle dans le roman. Tout du moins, c'est ce que j'ai ressenti : vu la longueur des événements avant que Sandy ne comprenne réellement qui elle est, je trouve assez surprenant que d'un seul coup elle passe d'ignorante à « opérationnelle et apte à utiliser ses pouvoirs ». J'ai perçu comme un petit manque de continuité dans les événements en ce qui concerne l'apprentissage de Sandy. J'espérais la voir un peu plus en difficultés. C'était trop simple.

Néanmoins, malgré les quelques points négatifs, il faut bien noter que c'est un roman qui se dévore. Je ne me suis pas ennuyée une seconde, et je me suis vue rentrer à tel point dans l'histoire que j'en insultais certains personnages et en encourageais d'autres. Quand on commence à parler à son livre, c'est que l'histoire est bien présente, et les personnages bien vivants. Du moins dans notre tête. En bref, une intrigue que j'ai eu grand plaisir à découvrir.

Enfants des Éléments

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire