mercredi 29 août 2012

La malédiction du gardien

G. Norman Lippert
2011
Merlinus Ambrosius étant revenu du Néant – c'est-à-dire l'Entre-deux-Mondes – il est nommé nouveau directeur de Poudlard, mais certains sorciers ont encore des doutes à son sujet. Il n'est pas « vraiment » des leurs : sa magie provient des Ages Anciens et en fait davantage un enchanteur aux talents puissants. Son nom n'est-il pas passé dans le folklore humain ?
Pour sa seconde année à Poudlard, James est accompagné cette fois de sa cousine Rose Weasley (fille de Ron et Hermione) et de son jeune frère Albus. Mais aussi de Scorpius Malefoy, le fils de Drago. Albus et Scorpius se haïssent à première vue, et à travers eux, Serpentard et Gryffondor sont une fois de plus en compétition. James éprouve des sentiments ambivalents en voyant son frère sélectionné dès cette première année pour l'équipe de Quidditch, alors que ce n'est pas son cas. Et puis Albus est le portrait craché de Harry, tandis que James a toujours du mal à croire à ses propres talents.


Quelle tension et quel suspens dans ce livre ! J'étais crispée, tendue, voulant toujours connaître la suite. Toujours. Enormissime. Incroyable. Tellement logique et toujours cohérent avec l'histoire. J'en ai même oublié que ce n'était pas JK Rowling qui avait écrit ce roman. Chapeau, M. Lippert, c'est du grand art !

James Potter
1. Le retour des anciens
2. La malédiction du gardien
2.5. James Potter et les contes de Noël

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire