dimanche 2 juillet 2017

Le Manoir #6 – Alec et le strigoï

Auteur Évelyne Brisou-Pellen
Titre Alec et le strigoï
Année 2015
Genre Fantastique, Jeunesse
Pages 448p.

Alec, Evan et Ariane arrivent au Manoir en croyant être sur une île nommée « Grande-Terre ». Ils viennent de vivre une histoire traumatisante sur leur île… Alec, l’aîné, se sent alors protecteur envers son frère et sa soeur, des jumeaux de six ans. Les trois enfants s’installent dans le parc mais suscitent rapidement la curiosité et l’inquiétude des pensionnaires du Manoir qui veulent comprendre qui sont ces nouveaux venus. En plus, leur arrivée a déclenché un évènement imprévu : le réveil du vampire Vlad, qui a visiblement quelque chose à voir avec eux….

Et voici le sixième et dernier tome de cette saga que j’aime. Que je suis heureuse de l’avoir lue en moins d’un mois, et que je suis triste de l’avoir déjà terminée. Mais je ne pleure pas tout de suite, car il y a une saison 2 ! Et heureusement, vu la fin !

Tous les épisodes de la première saison se sont terminés sur une réelle fin, sans avoir de cliffhanger… sauf peut-être vers les derniers, mais c’était tellement léger qu’on ne s’arrachait pas les cheveux dans l’attente de la suite. Là, on ne peut juste pas attendre la suite. La fin est trop improbable et remet tout en jeu ! J’ai eu très très peur pour un de nos personnages, et je suis horrifiée de voir ce à quoi cela a conduit. Mais comment vont-ils faire ?

OK, j’ai commencé par la fin ! Bon, reprenons : avant cette fin effroyable, nous avons fait la connaissance d’Alec et de ses jeunes frères/sœurs, Ariane et Evan. Ils sont bien mystérieux, sont complètement indépendants et ont décidé de construire leur propre habitation à l’extérieur du manoir, mais aussi de gagner leur vie et de faire du troc pour obtenir de quoi subsister. Tout cela laisse à penser qu’ils viennent de temps très très (très très) reculés.

J’ai beaucoup aimé l’histoire les concernant. L’auteur a vraiment pris le temps de bien soigner leur intrigue, en mettant en place des éléments ayant tous une importance pour la suite. En plus, les nouveaux arrivants étant très jeunes, l’histoire a un peu fait le focus sur les jeunes du manoir, et le point de vue adopté n’en était que plus amusant et intriguant. Pour contrebalancer, toutefois, l’on découvre des personnages bien plus maléfiques que précédemment. Les ennemis sont de taille, mais nos jeunes sont plus forts !

Allez, encore un excellent tome qui m’a donné bien du plaisir. Vivement la lecture de la suite : ça va être difficile d’attendre !


Le Manoir
     

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire