jeudi 15 juin 2017

Le Manoir #5 – Lou et l'île maudite

Auteur Évelyne Brisou-Pellen
Titre Lou et l'île maudite
Année 2015
Genre Fantastique, Jeunesse
Pages 454p.

Fuyant un étrange vaisseau, Lou échoue sur la plage du Manoir. Quand elle reprend ses esprits, elle se rend compte qu'elle a un bébé dans ses bras ! Ce n'est pas le sien (elle n'a que douze ans !) et elle jure qu'elle le ne connaît pas. Pourtant, dès qu'elle s'éloigne, le petit — qu'Hoël et Miracle appellent Marco — pousse des hurlements qui provoquent de terribles tremblements de terre. Le Manoir est en grand danger. Pour protéger les pensionnaires, Liam et Cléa vont devoir découvrir pourquoi Lou et Marco sont là et quel lien mystérieux les unit.

Cinquième tome d’une saga que j’ai découverte en avril et qui me remplit de joie ! J’adore cette saga, j’adore le principe du Manoir et de ses habitants, et j’adore découvrir de nouvelles têtes et de nouveaux mystères ! Et j’adore aussi retrouver les anciens, quand même !

Dans cette nouvelle aventure, c’est Lou qui débarque au Manoir, avec Marco, un bébé qu’elle tient dans les bras mais qu’elle ne connaît pas. Une nouvelle fois, nous avons donc une double enquête à mener, et c’est par le plus intéressant que Liam a commencé : Marco. Je ne m’attendais absolument pas à ce que son (court) passé soit lié à cet événement. Mais justement, c’était génial, car j’adore. Je vais passer pour une sadique ou une folle auprès de ceux qui ont lu le texte. Et pour les autres, ça vous suffit pour que vous tentiez le coup ou non ?

L’histoire de Marco a pris une grosse moitié du livre, car difficile de faire parler un bébé. Mais les événements vécus en direct par Liam, ça c’était vraiment top et prenant. J’ai eu beaucoup de pitié pour cette famille. Un tel désastre ! Et savoir que rien ne pouvait être fait pour les aider… Très triste !

Concernant Lou, j’ai été moins emballée. Déjà, j’ai trouvé cette fille très antipathique. Toujours hargneuse et sur ses gardes, elle ne prend pas le temps de faire la part des choses et est dans l’attaque constante, comme si le monde était ligué contre elle. Ce genre d’attitude me révulse. Pourtant, son histoire est intéressante et l’on se rend compte qu’elle a eu une vie difficile et qui explique un peu cette attitude, qui n’est finalement qu’un cocon protecteur.

Son histoire aurait pu être plus touchante si j’avais ressenti de l’empathie pour le personnage, mais au final, j’ai été plus happée par celle de Marco, cette fois. À noter qu’un petit nouveau a fait son apparition à la fin du livre, et il m’intrigue un peu, lui. Il me semble assez mystérieux. Affaire à suivre lors du tome 6 ?


Le Manoir
     

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire