vendredi 23 juin 2017

Bon retour en enfer

Auteur Florence Lemaire
Titre Bon retour en enfer
Année 2015
Genre Policier
Pages 300p.

Le commissaire Laure Tardieux est de retour dans sa ville natale à une cinquantaine de kilomètres de Marseille, après vingt ans d’absence. Elle a fui cette ville, adolescente, après avoir connu l’enfer. Laure doit se faire une place dans cette ville où elle a tant souffert, remplacer un commissaire aimé de tous, être acceptée de ses nouveaux collègues et du procureur qui l’a à l’œil. C’est d’autant plus difficile que son retour est ponctué par la découverte d’une série de cadavres de jeunes filles à moitié calcinés, donc difficilement identifiables. Pour rendre son jeu encore plus palpitant, le tueur a décidé de placer la jeune femme au centre de son attention. Il lui adresse des messages très personnels et la menace directement. Que doit-elle en conclure ?

Avant toute chose, je souhaite remercier l'auteur pour m'avoir permis de découvrir cette histoire, mais aussi pour sa patience : j'ai fini par le lire, je l'avais promis !

J'ai beaucoup aimé ce texte, qui avait un côté frais et innocent vraiment très appréciable. En le lisant, je sentais que j'avais sous les yeux un roman d'une personne qui a pris le temps de nous faire découvrir au mieux une de ses premières histoires (en tout cas, c'est l'impression que j'en ai eu).

Du coup, on retrouve des petites maladresses, notamment sur les dialogues des personnages, parfois trop formels ou qui manquent de naturel, mais aussi au niveau de la continuité des événements. Tout s'enchaîne à mon sens un peu trop facilement pour les personnages, et l'action se joue grâce à des coups de hasard. Mais cela ne m'a pas du tout déplu, car le roman a rempli son office : il m'a permis de m'évader de mon quotidien.

Au final, j'ai aimé suivre l'histoire de Laure, qui a un passé complexe et qui tente de retrouver sa place dans son village. L'auteur a mis l'accent sur ce personnage de manière tout à fait logique. Tout tourne autour d'elle, et, évidemment, tout le livre se passe avec elle en personnage central, qui a raison et qu'il faut suivre pour découvrir la vérité.

La vérité a été habilement dissimulée par l'auteur. Des fausses pistes ont été mises en place de sorte que l'on ne découvre pas le pot-aux-roses. J'avais ma petite idée, pour ma part, dès le début du roman. Mais j'ai ensuite douté, car je me suis laissée endormir par les fausses pistes. Et voilà ! Au final, j'avais tout de même raison, ouf !

En bref, ce texte est un bon petit roman policier pour passer le temps. Il ne faut pas le lire en cherchant la petite bête quant au style ou à l'enchaînement des actions, mais bien pour un outil de loisir permettant de s'évader. Ainsi, vous vivrez un moment sympa.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire