samedi 22 avril 2017

La prunelle de ses yeux

Auteur Ingrid Desjours
Titre La prunelle de ses yeux
Année 2016
Genre Thriller
Pages 402p.

Gabriel a tout perdu en une nuit. Son fils de dix-sept ans, sauvagement assassiné. Ses yeux. Sa vie... Les années ont passé et l'aveugle n'a pas renoncé à recouvrer la vue. Encore moins à faire la lumière sur la mort de son enfant. Quand un nouvel élément le met enfin sur la piste du meurtrier, c'est une évidence : il fera justice lui-même. Mais pour entreprendre ce long et éprouvant voyage, Gabriel a besoin de trouver un guide. Il recrute alors Maya, une jeune femme solitaire et mélancolique, sans lui avouer ses véritables intentions...


Une petite note sur ce nouveau texte d’Ingrid Desjours, qui m’a soufflée.

C’est la seconde histoire d’Ingrid Desjours que je lis sous ce nom – l’autre étant l’excellent Sa vie dans les yeux d’une poupée. Je passerais sur la saga Kaleb qui était tout aussi prenant et géniale, mais plus jeunesse… du moins sur les deux premiers tomes ! Encore une fois, l’auteur m’a surprise. Encore une fois, j’ai dévoré son roman.

Il m’en faut peu pour être conquise : une bonne intrigue bien ficelée, un texte fluide, des personnages intéressants, des péripéties à toutes les pages, du mystère en veux-tu en voilà. OK, il ne m’en faut pas peu. Je suis peut-être un peu exigeante (encore que j’en connais des pires que moi…), mais à chaque fois que j’ai lu un titre de cette auteur, j’ai tout eu, donc…

Cette fois, nous avons droit à une double histoire. L’une se déroule dans le passé et nous relate le contexte d’un drame ayant conditionné les événements se passant aujourd’hui. Les liens entre les personnages arrivent rapidement, mais l’on ne sait pas tout tout de suite – même si c’est ce que j’ai cru très vite. Des surprises nous sont révélées régulièrement lors de la lecture, et une en particulier m’a laissée bouche bée.

Je pensais que tout était clair comme de l’eau de roche, tout filait à une vitesse hallucinante, et la révélation m’a coupée dans mon élan. J’ai été tellement surprise, que j’ai même ralenti ma lecture, car ce n’était pas du tout ce que j’imaginais. Rassurez-vous, c’est revenu ensuite, je n’allais pas attendre trop longtemps non plus pour quitter le passé et découvrir la finalité du présent… car ce roman était trop addictif ! En bref, une nouvelle lecture d’Ingrid Desjours qui m’a beaucoup plu. Décidément, je devrais la lire plus souvent !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire