jeudi 27 octobre 2016

Percy Jackson #2 – La mer des monstres

Auteur Rick Riordan
Titre The Sea of Monsters
Année 2006
Genre Fantastique, Mythologie
Pages 350p.

Être le fils de Poséidon, un honneur ou une cruelle plaisanterie ? Lorsqu'une simple partie de foot se change en bataille contre un gang de cannibales géants, Percy le demi-dieu a un terrible pressentiment... Comme le lui annonçaient ses étranges cauchemars, les frontières magiques qui protègent la Colonie des Sang-Mêlé sont empoisonnées. Pour sauver leur domaine, Percy et ses amis devront parcourir la mer des Monstres, qui porte bien son nom.

Cela faisait longtemps que je voulais lire ce titre ! J’ai découvert Le voleur de foudres il y a des mois, un peu par hasard, et j’avais vraiment été séduite par l’univers de l’auteur. En même temps, avec la mythologie grecque, des créatures fantastiques, un jeune garçon qui se découvre demi-dieu, il fallait s’attendre à ce que j’aime ! Tous les ingrédients étaient en effet réunis.

Du coup, ce tome 2 ne pouvait que me plaire. On reprend l’intrigue un peu plus tard, avant que Percy ne retourne à la colonie. Il a intégré les récents événements, sait qu’il est le fils d’un des plus puissants dieux de l’Olympe, et qu’une prophétie existe à son égard. Maintenant, il ne lui reste plus qu’à en savoir davantage, et éviter les problèmes… Mais ce n’est pas gagné, et le surnaturel est proche de lui. Tellement proche qu’il ne le réalise même pas.

J’avoue avoir été assez surprise par les événements du début. Percy se découvre un allié imprévu, et il reste une sorte de paria à la colonie, ce qui ne facilite pas ses affaires. Mais débrouillard comme il est, il trouve le moyen d’arriver à ses fins… et plonger encore plus dans les ennuis.

Le rythme du texte est très bon. Je n’ai pas vu passer le temps et j’ai fini le livre bien trop vite à mon goût. Il faut dire qu’on entre particulièrement facilement dans l’histoire, et qu’on n’a pas envie d’en sortir. Ce monde est tellement merveilleux et l’auteur si doué qu’il nous le peint dans notre esprit. Plus que de lire les scènes, on les voit, on les vit !

Percy Jackson, c’est pour les enfants. C’est ce qu’étiquette le côté « jeunesse ». Mais, moi, j’adore, et pourtant je ne suis plus une enfant (du moins, pas mentalement), et j’aime cette saga au point d’aller chercher cette semaine le tome 3 à la bibliothèque. En espérant qu’un gosse ne me l’ait pas chipé avant !

Percy Jackson
    

2 commentaires:

  1. Cette série est magique, je ne suis plus une enfant non plus mais j'accroche encore énormément, il me reste le dernier tome à découvrir et j'ai super hâte :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai fini le 3, et j'ai emprunté les deux derniers à la biblio ^^ Je suis accro ! :D

      Supprimer