samedi 8 octobre 2016

La prophétie de l'Union #1 – L'éclosion des Élus

Auteur Angélique Malakh
Titre L'éclosion des Élus
Année 20167
Genre Fantastique, Romance
Pages 354p.

Le Grand Tout a décidé qu’il était temps de faire l’expérience de la réunion du féminin et du masculin sacrés. Pour cela, il a planté deux graines, une femme et un homme qui devront se dépasser pour atteindre leur plein potentiel individuel. À partir de cette métamorphose personnelle, ils seront confrontés à des choix pour la sauvegarde des mondes. Seront-ils capables de se faire confiance, de se pardonner et d’accepter leur complémentarité pour la survie de tous ?

Merci à Angélique Malakh pour cette lecture.

En général, quand une lecture à propos d’anges m’est proposée, je me rue dessus. J’adore tous les aspects de cette mythologie, et j’aime à voir les différentes interprétations que peuvent en avoir les auteurs. Et là, je dois avouer que cette interprétation-là est complètement inédite !

Dans cette histoire, on est à la limite de la fantasy ou de la science-fiction, comme si les anges étaient des êtres venus d’ailleurs, et non les gardiens célestes qu’on a l’habitude de rencontrer dans nos lectures. Bien sûr, la mythologie trouve un bel écho avec l’explication presque rationnelle qui est apportée ici, et le rôle et la nature des anges ne sont pas niés. Quand je vous parlais d’originalité !

L’histoire est quant à elle cohérente. Après un début un peu long selon moi, on se prend à apprécier Clément et Agapé, ainsi que les anges de l’Élite, qui se trouve en bien mauvaise posture, car elle ne sait plus vraiment où donner de la tête pour accomplir sa tâche. Prise au dépourvue, trahie, elle est fortement maltraitée par l’auteur, qui ne lui épargne rien.

Quelques scènes se démarquent dans l’histoire, et j’avoue avoir été très émue par la scène finale entre Clément et Agapé. Par contre, j’ai été horrifiée par une scène d’une violence qui m’a fait battre le cœur un peu trop fort… Cohérente dans l’histoire, mais… ouah, quoi !

Les personnages en eux-mêmes sont sympathiques. Haziel m’a plu car elle est un personnage fort et qui sait ce qu’il veut. Clément est convaincant dans son rôle d’humain parachuté au milieu de cette histoire et qui ne comprend rien. Agapé, elle, m’a semblé trop froide et colérique. C’est ce qu’on attend d’elle, mais… j’ai moyennement été convaincue par cet ange.

En somme, un premier tome d’une saga qui, je pense, va nous révéler quelques surprises. Non contente de reprendre un thème que j’adore, l’auteur s’est amusée à tout réinventer, pour mon plus grand plaisir. Maintenant, je voudrais voir ce que nos Élus vont devenir et ce qu’implique cette éclosion !

La prophétie de l'Union


2 commentaires: