jeudi 8 septembre 2016

Teodore Szacki #3 – La rage

Auteur Zygmunt Miloszewski
Titre La rage
Année 2016
Genre Thriller
Pages 535p.

Un cadavre brûlé par des armes chimiques est retrouvé sur un chantier polonais. Les résultats de l’autopsie sont stupéfiants : certains membres prélevés sur place n’appartiennent pas au corps de la victime. Absorbé par cette étrange affaire, le procureur Teodore Szacki néglige une plainte pour violences conjugales. Il en prend conscience trop tard : la plaignante a été grièvement blessée. Son mari est découvert quelques jours après, vivant, mais la langue et les cordes vocales sectionnées... Mis en cause par sa hiérarchie, le magistrat voit sa carrière menacée, lorsque sa propre fille est enlevée à son tour. Il sent alors monter en lui la rage.

Une nouvelle fois, j'ai fait l'erreur de commencer une saga par son tome 3. Non pas que je n'ai pas compris l'histoire, au contraire. Tout était limpide, et vraiment très clair. Pas de problème de compréhension, donc. Mais du spoil à gogo, car j'ai tellement aimé, que je compte bien lire les deux premiers tomes !

Ce n'était pas gagné. J'ai été perturbée par le début de ce roman, que j'ai trouvé un peu long à la détente. J'avais l'impression que l'auteur tergiversait beaucoup, et passait plus de temps à nous parler de la Pologne – et ça ne me gêne pas du tout, ça, hein ! – ou de divers personnages, que du meurtre qui allait être commis. Cela tournait un peu en rond, et je me suis demandée dans quoi je m'étais embarquée.

Et tout doucement, petit à petit, le cadavre a été introduit, et les mystères sont apparus. De là, tout s'est enchaîné, pour mon plus grand plaisir. Le meurtre est horrible, et l'auteur ne nous épargne pas à ce sujet. Avec le florilège d'explications potentielles toutes plus terrifiantes les unes que les autres, notre imagination avait de quoi faire !

Par contre, je trouve que Teodore est un trop bon procureur. Il comprenait tout trop vite, passé les deux tiers du roman, alors qu'avant il peinait fortement à démêler les nœuds juste avant. Un effet pour créer du suspense aux lecteurs ? Pas mal fait, mais quand même avec un petit manque de crédibilité. Il manquait d'indices, pour arriver à tout comprendre si simplement. Ou alors, on ne nous a pas tout dit !

Sinon, je trouve que le roman est très bien dosé en ce qui concerne les intrigues personnelles de Teo et l'enquête à mener. Sa vie est passionnante, et j'ai très envie de savoir pourquoi et comment il en est arrivé là. Car heureusement, si je sais où il en est aujourd'hui, l'auteur a jugé bon de ne pas nous faire un rappel des événements : cela me permettra de découvrir tout ça. Car ce sera le dernier tome – sauf pour moi ! –, et cette fin est terrible !

Teodore Szacki
  

4 commentaires:

  1. Une série qui m'a l'air bien top, je note sans hésiter, elle pourrait bcp me plaire :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, en tout cas, le tome 3 est bien :-) Je compte bien lire le début, maintenant !

      Supprimer
  2. Aah Teo! Il est particulier et si humain. J'ai hâte que tu le découvre dans les deux premiers tomes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai hâte aussi, car ce titre m'a bien plu !

      Supprimer