dimanche 28 août 2016

Nekromantia #5 – La prison de glace

Auteur Rose Berryl
Titre La prison de glace
Année 2016
Genre Nouvelles, Fantasy
Pages 33p.

Imaginez un peu… Vous vous réveillez un matin sur le Grand Monde, quelques années après qu'un terrible combat magique se soit déroulé entre le jeune sorcier Esklaroth et la reine des Ténèbres, Melena. Toutes les peuplades sont plongées dans une situation précaire, des plus désastreuses. La plupart des villes ont été détruites et les terres dévastées. Malgré tout, au fil du temps, les sociétés sont parvenues, tant bien que mal, à se réorganiser, malmenées par les guerres impitoyables, les trahisons et les épidémies qui auraient pu, à elles seules, porter un coup fatal aux cinq royaumes.

Merci à CKR Éditions pour cette lecture.

Je pense que je dois un peu commencer à me lasser des petits épisodes. J’ai quand même complètement oublié cette lecture, ce qui doit donc vouloir dire que je n’étais aussi terrorisée que je le pensais par la fin de l’épisode précédent. D’ailleurs, maintenant que je me suis souvenu, avec près de trois mois de retard, que je devais lire ce titre, j’avoue que mes souvenirs étaient particulièrement troubles. Il a fallu que j’aille jeter un coup d’œil à l’épisode précédent.

Heureusement, ce titre est pas mal. J’ai bien aimé l’évolution des deux héroïnes, et les petites choses que l’on apprend sur elles. Elles changent, apprennent à se connaître, et, qui sait, peut-être à un peu plus se respecter. Mais ma lecture est tellement hachée que j’avais oublié des petits détails qui avaient pourtant été indiqués dans les premiers épisodes, et qu’il m’a fallu me les remettre en tête. Ensuite, les choses ont repris leur sens, c'était un peu mieux. Jusqu’au prochain…

J’avoue ne pas avoir grand-chose à dire de plus sur ce titre. Cet épisode est dans la continuité de l’histoire, les personnages évoluent par petite touche, et l’intrigue prend de plus en plus de sens. Le style est toujours le même, quant à lui, toujours aussi fluide et agréable.

Le seul problème est finalement le découpage de la lecture. À l’avenir, je demanderai à pouvoir tout lire d’une traite. À bientôt, du coup, pour un nouvel épisode !

Nekromantia
     

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire