mardi 19 avril 2016

Nekromantia #4 – Passage vers Centoria

Auteur Rose Berryl
Titre Passage vers Centoria
Année 2016
Genre Nouvelles, Fantasy
Pages 58p.

Imaginez un peu… Vous vous réveillez un matin sur le Grand Monde, quelques années après qu'un terrible combat magique se soit déroulé entre le jeune sorcier Esklaroth et la reine des Ténèbres, Melena. Toutes les peuplades sont plongées dans une situation précaire, des plus désastreuses. La plupart des villes ont été détruites et les terres dévastées. Malgré tout, au fil du temps, les sociétés sont parvenues, tant bien que mal, à se réorganiser, malmenées par les guerres impitoyables, les trahisons et les épidémies qui auraient pu, à elles seules, porter un coup fatal aux cinq royaumes.

Avant tout, je tiens à remercier les éditions CKR pour l’envoi de ce quatrième épisode de la série Nekromantia.

Ce que j’aime avec les petites séries de ce genre, c’est que les épisodes sont généralement assez courts et donc particulièrement intenses. C’était encore une fois le cas, et pendant une cinquantaine de pages, je ne me suis pas ennuyée une seconde. Fareylia et Mylvera se retrouvent à Centoria, où elles doivent continuer leur périple, et les choses ne tournent pas en leur faveur.

Dans cet épisode, nous apprenons à mieux connaître les personnages et leur tempérament. La dynamique entre elles est d’ailleurs vraiment agréable, leur antipathie resurgissant rapidement… et s’éteignant dès qu’un problème survient. D’ailleurs, le final de cet épisode était particulièrement terrible et a fortement attisé ma curiosité !

Le seul problème, finalement, à cette série est la reprise. Lorsqu’on a les épisodes de manière ponctuelle, on ne peut pas profiter d’une lecture continue qui nous permettrait de rester dans l’histoire. Là, on doit quitter le monde sur un cliffhanger, et reprendre dans le vif de l’action, ce qui est parfois compliqué car on oublie forcément un peu les dernières scènes. Un petit résumé rapide de l’action en cours pourrait aider parfois. Mais dans l’ensemble, cette saga se lit toujours aussi bien !

Nekromantia
     

2 commentaires: