mercredi 9 mars 2016

L'apôtre de l'ombre

Oxanna Hope
2015
Quatre corps enterrés à la va-vite dans un jardin bourgeois. Quatre autres ici ; quatre autres là, et toujours ce même pentacle gravé sur les murs…
Pour Thomas Van Eecke et Maxime Lanier, les officiers de la PJ lyonnaise confrontés à ces crimes sordides, ce n’est qu’une enquête de plus. Pourtant, celle-ci va très vite déraper, se compliquer et s’enliser pour se teinter d’une étrange et inquiétante aura magique.
Ils découvriront, à leurs dépens, que le mal est plus profond. Un mal qui vous ronge de l’intérieur et vous foudroie en un éclair. Un mal sans remède…

Un énorme merci à Oxanna Hope pour cette belle lecture.

Il s’agissait ici de ma première lecture de cette auteur, et je ne savais donc pas trop à quoi m’attendre quant à cette histoire. On me l’a annoncée comme un thriller ésothérique, et j’adore les thrillers ésothériques, donc je peux vite devenir très exigeante. Ici, je voulais tout y retrouver : du suspense et surtout, au niveau de l’ésothérique, des mentions typiquement de ce genre, entre le réel et le surnaturel, ces petites choses qui nous font douter de la réalité de la situation.

Au final, j’ai tout eu ! J’ai même été surprise par le prologue. D’emblée dans l’action, je me suis posée mille et une questions pour essayer de comprendre où l’auteur allait bien pouvoir nous emmener. Il n’est quand même pas banal de commencer un roman par un quadruple meurtre d’enfants ! Et plus ma lecture avançait, plus j’étais horrifiée de voir ce que l’auteur avait derrière la tête. Niveau sadisme, je pense qu’Oxanna Hope détient tous les records. Et en soi, c’est une excellente chose, car c’est ce qu’on attend d’un thriller : nous montrer des choses horribles, qui nous font nous inquiéter pour les potentielles futures victimes, et nous font détester le meurtrier.

Les émotions étaient vraiment au rendez-vous. Entre l’horreur de découvrir pourquoi les victimes ont été tuées, la frayeur de savoir ce qu’il allait advenir des suivantes, et l’excitation concernant le passé de Thomas, tout est fait pour nous faire tourner les pages de plus en plus rapidement. Je voulais savoir et comprendre la finalité de cette histoire. Les personnages m’ont tous semblé juste et même si je trouve que la mère de Thomas lâche bien vite l’affaire, finalement, on l’oublie bien vite au profit de l’intrigue.

D’ailleurs, parlons-en de cette intrigue ! Elle a été ficelée comme une main de maître. L’auteur m’a perdue dans des fausses pistes et j’ai douté sur plusieurs points. Bon, pour l’identité du meurtrier, pas trop… Sauf qu’il y avait anguille sous roche, et comme j’ai été endormie par toutes les fioritures, je n’ai rien vu venir. Bravo ! Du coup, je ne vois pas trop quoi critiquer… Ah, si j’ai un petit point noir… La taille de ce roman. J’aurais bien aimé qu’il soit encore plus long, histoire de savourer encore plus longtemps ! Comment ça, ce n’est pas un point négatif ?

L'apôtre de l'ombre
1. L'apôtre de l'ombre
2. Au creux de ma main... tu n'es plus rien

En partenariat avec
Oxanna Hope

6 commentaires:

  1. Bon, j'adore la couverture déjà! Le résumé et ta chronique sont alléchants mais je n'aime pas les thrillers ésotériques malheureusement :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beh peut-être que lui te plairait :p Car il est dans l'ambiance un peu Supernatural, tu vois ?

      Supprimer
  2. Je ne connais pas du tout ce livre mais ta chronique m'a donné envie de le lire !!! :D
    ~Maya~

    RépondreSupprimer