vendredi 12 juin 2015

Voyage en Enfer

Enel Tismaé
2015
L'Olympe ? Tout le monde le connait grâce aux livres et film. C'était aussi le cas de Kayla, jusqu'à ce qu'elle s'y retrouve ! Quand, après une violente agression, Samuel, Lyly et les enfants disparaissent du monde de Kayla et de la mémoire de ses proches comme s'ils n'avaient jamais existé, elle comprend qu'elle devra se battre pour les retrouver. Aidée d'Hadès et de Perséphone, elle met en place alliances et stratégie pour récupérer sa famille auprès de celui qui la retient : Zeus lui-même.


Tout d’abord, je souhaite remercier Nat, de Nats Editions, et Enel, l’auteur, pour m’avoir permis de découvrir ce second tome d’une saga vraiment sympathique.

Il y a quelques temps, je publiai ma chronique concernant Les temps d’une vie, l’histoire de Kayla qui, à coups de voyages dans le temps, tentait de trouver un sens à sa vie et l’améliorer en modifiant les petits détails gênants de son passé. La jeune fille était alors immature et avait, au fil du roman, fait un énorme travail sur elle-même pour mûrir, et devenir une jeune femme respectable, assumant ses choix, ses erreurs, et son passé. La fin des Temps était une clôture tout à fait heureuse pour Kayla et son mari Samuel, mais une ombre planait. Rêve ou réalité ? Le mystère restait entier.

Et c’est cette suite, Voyage en Enfer, qui répond à notre interrogation, somme toute assez rapidement, ne serait-ce que par le titre du roman. L’auteur nous embarque donc dans la suite des aventures de Kayla et Samuel. Plus aucun voyage dans le temps n’est au programme, et l’auteur s’est démenée avec brio pour nous offrir une suite qui n’est pas un copier-coller du premier tome. Les personnages ont évolué, mûri, et sont capables de prendre des décisions particulièrement importantes pour se secourir mutuellement.

L’histoire tient la route, et nous offre un panel de nouveaux personnages, que l’on redécouvre un peu mieux, ou dont on fait simplement la connaissance. La famille de Kayla s’agrandit d’un seul coup, et cela n’est pas sans conséquences. Les événements s’enchaînent de manière tout à fait logique, et l’on peut profiter de certains changements de style et de narrateur sur certains passages, de sorte à nous immiscer encore plus dans l’histoire.

Un léger point négatif, tout de même : le rythme de l’histoire est tout à fait correct, jusqu’à ce que j’appellerais « la bataille finale »... vous savez, ce moment où tout se joue, et où le problème est réglé ou accentué ? En général, après ce moment, on s’attend à deux choses : soit cela va très vite, et c’est un retour à la normale pour les personnages, soit cela traîne car d’autres événements arrivent, ou qu’un cliffhanger monstrueux se prépare.

Eh bien là, ça a juste traîné. Non pas que je n’aime pas ce qu’il se soit passé dans ces cinq chapitres finaux, mais je pense que la fin est un peu moins bien équilibrée au point de vue quantité que le reste du récit. Mais cela n'enlève rien au fait que ce roman est très bon, et j’ai hâte de lire à nouveau l’auteur ! Peut-être dans un autre genre, qui sait ? ;-)

Les temps d'une vie
1. Les temps d'une vie
2. Voyage en Enfer

En partenariat avec

6 commentaires:

  1. Je comprends ce que tu expliques concernant la fin... même si ça ne m'a absolument pas dérangé ^^ C'est une saga originale, que j'apprécie vraiment beaucoup =D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux si ça ne t'a pas dérangée ! De mon côté, j'ai trouvé qu'elle était un peu longuette, même si j'ai quand même apprécié :-) Et, oui, c'est une saga très originale :D

      Supprimer
  2. Je connaissais pas du tout... Je suis curieuse de voir ton avis sur le tome 1! J'y file de ce pas :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah tu l'as vu maintenant ! Convaincue ?

      Supprimer