lundi 22 juin 2015

Gone

Michael Grant
2009
Imaginez. En plein cours d'histoire, ils sont en train de prendre des notes quand tout à coup... plus de professeur ! Affolés, ils sortent de classe et se rendent compte qu'il n'y a plus aucun adulte. Comme s'ils s'étaient évaporés. En fait, tous les êtres humains de plus de 15 ans ont disparu. Plus incroyable encore, ceux qui restent développent des super-pouvoirs mais ils ne parviennent pas encore à les maîtriser. Cette aventure extraordinaire est arrivée à Sam, 14 ans, et à tous les enfants de la petite ville californienne de Perdido. Passé la première période d'euphorie, les enfants doivent maintenant s'organiser pour survivre. Qui va s'occuper des bébés et des malades ? Comment trouver de la nourriture ? Autant de questions vitales à résoudre en urgence ! Sam devient malgré lui l'un des responsables de l'organisation mais, bien vite, il va devoir affronter d'autres chefs de bandes, aux idées beaucoup plus sombres.

Pfiou ! C’est la première chose qui me vient en refermant ce bouquin. Pfiou car il était long, pfiou car il était costaud, pfiou car il y a de la matière, pfiou car il était génial.

Cela faisait un moment que je voulais le lire, et c'est mon amie Cookies qui m'a proposé de le sortir de ma PAL à l'occasion d'une LC et de son challenge. Le résumé est plus qu’intriguant, et je voulais savoir ce qu’il était advenu des adultes et jeunes de plus de 15 ans. Je n’ai pas été déçue, car cette histoire m’a embarquée dans une intrigue de folie, sans un seul temps mort, mais avec de sacrés retournements de situation ou événements effrayants.

Imaginez un peu un monde où les enfants seraient livrés à eux-mêmes ! Qu’est-ce qui peut gagner ? La loi du plus fort, tout simplement. Et l’avantage des enfants, c’est qu’ils ont une imagination sans limite. Entre ceux qui souhaitent torturer ou annihiler certains de leurs « compatriotes » et ceux qui décident de prendre en charge la crèche ou le MacDo du coin, nous avions de quoi faire et de quoi rêver.

J’avoue que j’ai été conquise par cet univers que nous a créé l’auteur. Je l’ai trouvé à certain moment assez noir, car les enfants peuvent être particulièrement violents et horribles entre eux, et en même temps tellement porteur d’espoir. Je félicite Albert et Mary, les petits héros, pour simplement être pragmatique : la vie continue, il faut juste que tout le monde se serre les coudes.

Quant au groupe des « héros »… Je ne peux pas parler d’un héros et de ses acolytes, non je parle bien du groupe qui décide ensemble de se rebeller contre Caine : Sam, Astrid, Pete, Edilio, et même Quinn qui fait ce qu’il peut pour avancer malgré ses peurs, sont vraiment des personnages forts, ayant des personnalités atypiques et surprenantes. Ils ne baissent pas les bras et décident de se battre pour la Zone, pour que les enfants puissent avoir une vie à peu près décente, et pour virer Caine du coin.

Sam est étonnant, notamment. Il n’est pas n’importe qui et l’on sent rapidement qu’il est le leader vers qui tous les enfants cherchent à se tourner, mais j’ai comme l’impression qu’il est plus que ça encore. J’ai bon espoir que d’autres mystères entourent ce personnage dans la suite de la saga. Et j’ai bien hâte de voir comment seront traités les problèmes de tous les jours : les quotas de nourritures et de produits d’hygiène, la résistance face à la tentation, la vie en communauté.

En bref, une saga qui promet encore de belles péripéties et dont je me réjouis de lire la suite. Il faut juste, maintenant, que je trouve le temps pour ça !

Gone
1. Gone
2. La faim
3. Mensonges
4. L'épidémie
5. La peur
6. La lumière

16 commentaires:

  1. Je suis contente qu'il t'ai plus. Au contraire, je n'ai pas du tout été conquise par ce roman ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel dommage :( Je préfère être dans le cas où j'aime, là c'était cool :-)

      Supprimer
  2. tiens tiens! j'avais vu le livre sans jamais l'acheter. Je vais peut être me laisser tenter un jour ^^ Si tu aimes ce thème, il y a une nouvelle dans le recueil de SF: Pardonnez-nous nos enfances (sous la direction de Denis Guiot chez Denoel) La nouvelle traite ce thème mais avec des raisons bien particulière de l'absence des adultes et un élément SF / Fantastique en plus à la fin, bien sympa. Mais c'est un peu violent aussi oO

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vraiment sympa, même si c'est un pavé ^^
      Merci pour le conseil, j'irai voir cela ;-)

      Supprimer
  3. Très bel avis Merry! Le premier tome est dans ma PAL et j'espère vraiment pouvoir le sortir bientôt car ton avis ravive mon envie de le lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Froggy ! Oh, oui ! Lis-le rapidement, il est vraiment très sympa et original ! :-)

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Moi aussi, et pourtant je n'ai lu que le premier tome ^^

      Supprimer
  5. J'ai beaucoup aimé les 3 premiers tomes, un peu moins les 3 suivants !
    J'espère que la saga te plaira :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Argh dommage ! J'espère que mon enthousiasme restera au beau fixe ;-)

      Supprimer
  6. Merci pour cette lecture en duo et pour ta participation :) Une très chouette découverte pour moi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une sacrée lecture hein ! J'ai hâte de découvrir la suite :D

      Supprimer
  7. Ça me donne très envie de le lire ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas, il est vraiment super !

      Supprimer
    2. Bon. Et bien je l'ai lu. Je reconnais que tu as raison, les personnages sont admirables, j'ai beaucoup aimé Sam et Astrid... mais il était beaucoup trop long pour moi : j'ai trouvé qu'il y avait des scènes assez inutiles (après peut-être que pour la suite...). Je lirais sûrement le second tome... comme une seconde chance :)

      Supprimer
    3. C'est dommage que tu l'aies trouvé long :/ On verra pour la suite, alors ;-)

      Supprimer