vendredi 15 mai 2015

La prétendue innocence des fleurs

Franck Calderon & Hervé de Moras
2015
Le bouquet était prêt : Cinq iris mauves, cinq lys blancs et deux jacinthes sauvages. Dans quelques heures à peine, il sera déposé au cabinet du juge d'instruction Marc Ferrer, plongé dans la plus importante affaire criminelle de sa carrière. Marc connait le langage des fleurs, il sait que les lys blancs évoquent la pureté et que les jacinthes invitent à l'amour. Pourtant, ces fleurs-là lui inspirent la mort. Celle d'une jeune femme et d'un amour fou disparu huit ans plus tôt...
De Paris à Venise, de bouquets en bouquets, vers quel secret enfoui le conduira ce nouveau jeu de piste ?


Tout d'abord, je souhaite remercier les partenariats Livraddict et Scrinéo, pour cette lecture qui n'a pas été banale.

Si je ne devais utiliser qu'un seul mot pour décrire ce roman, je choisirais « élégance ». Autant dans l'histoire en elle-même, que dans les substituts (les roses), le style de ce livre était d'une élégance rare. J'ai beaucoup aimé la délicatesse des mots et des intrigues, qui m'ont permis de ressentir une foule de sensations, toutes plus intenses les unes que les autres.

Lorsque Marc Ferrer, juge d'instruction de son état, reçoit un bouquet de fleurs, il se replonge dans une vieille affaire qu'il a instruite, sa première affaire, alors qu'il tentait de faire la connaissance d'une jeune femme grâce au langage des fleurs. Meurtres et mystères sont les moteurs de cette histoire hors du commun, rythmée par des pétales colorées qui jalonnent le chemin de Marc, et le nôtre, jusqu'à la découverte de l'incroyable vérité.

L'intrigue autant que les personnages sont très bien mesurés. Il n'y a pas de fausses notes, et chaque personnage présente une facette particulière, qui fait qu'on le suit et lui fait confiance (ou pas), très rapidement. Marc est un jeune juge tenace, qui ne lâche rien, malgré le temps qui passe et les drames. Il continue, avance, et veut connaître la vérité, même si elle n'est pas celle qu'il espère ou qu'il croit.

Je n'ai pas eu une seule seconde d'ennui au cours de ma lecture. Il n'y a pas de chapitres qui remplissent des pages pour grossir le livre, non. Chaque action a son importance dans le fil de l'histoire, et l'on en vient à apprécier chaque mot. J'ai adoré le style particulier des auteurs, et j'ai même oublié très rapidement que cette histoire avait été écrite à quatre mains, pour la simple et bonne raison que cela ne se ressent pas du tout. La cohérence et la cohésion sont de mise pour nous offrir une histoire d'une richesse insoupçonnable, et d'une harmonie parfaite.

C'est un roman que je ne regrette pas d'avoir lu. Plus qu'un thriller ou qu'un polar, cette histoire nous propose une jolie leçon sur les apparences et sur les croyances que l'on peut établir à cause d'un enchaînement de faits. Je suis contente d'avoir vu Marc ouvrir les yeux et aller au bout de sa quête, pour dénouer tous les fils du mystère qui engloutissait sa vie.

En partenariat avec

4 commentaires:

  1. Une superbe couverture, un résumé alléchant et une bien belle chronique,tout ça donne envie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, c'est le but ! Un très bon titre !

      Supprimer