samedi 14 mars 2015

Déchaîné

Ally Kennen
2007
Ça fait quoi d'être copain avec un tueur ? Et comment ils écrivent ces gars-là ? Quand Charlie s'inscrit sur un site Internet pour correspondre avec un condamné à mort, il n'a pas d'autre ambition que d'assouvir sa curiosité. Mais le jour où il reçoit de « son prisonnier », Lenny Sherry, un courrier, posté de Bexton, sa propre ville, Charlie comprend qu'il s'est lancé dans un jeu dangereux et qu'il aurait vraiment mieux fait de continuer à voler des camions et à sécher les cours...


Voilà un roman que je souhaitais lire depuis longtemps. Un petit roman jeunesse, ça fait toujours plaisir, et ce résumé était plus qu’alléchant ! Alors, bon… oui, il s’agit d’un roman jeunesse, donc évidemment il y a pas mal de scènes un peu surréalistes ou peu crédibles. Je n’arrive pas à imaginer qu’après s’être fait couper un doigt, on puisse ne pas réagir et ne pas foncer voir un médecin… Mais bon, c’est un livre pour les jeunes. Je me répète, je crois ?

Bref. Au niveau de l’histoire, elle est succulente. J’ai beaucoup aimé l’idiotie de Charlie d’oser écrire une lettre à un condamné à mort qui, bien qu’il soit dans les couloirs de la mort, vivait dans la ville voisine de la sienne ! Petit, sérieux, tu n’avais pas des alarmes qui sonnaient fort et clignotaient rouge dans ta tête ? Car moi, j’aurais pas osé, non non.

Du coup on s’attend à ce qu’il va se passer, mais il n’empêche que l’histoire est tellement bien menée ! Le gamin veut savoir ce que c’est la vie d’un condamné à mort, alors qu’il fait l’école buissonnière et qu’il vole des camions. Il a sûrement envie de se dissuader de tuer quelqu’un pour ne pas se retrouver enfermé, moi j’dis. Et c’est là que j’ai aimé la tournure, il se retrouve enfermé. Et c’est à ce moment qu’il réalise que sa vie doit changer. Surtout quand Monsieur le tueur lui écrit dans sa prison… de dehors… et plus précisément, de chez lui.

Les péripéties s’enchaînent et il n’y a pas un seul temps mort dans cette histoire. Je me suis bidonnée à certains moments devant la bêtise des personnages, et j’ai frémi à d’autres quand je les ai vus dans la panade. L’auteur est vraiment forte ! Quelques petites montées d’adrénaline bien placées, des personnages pas forcément très malins mais qui tiennent bien leur place, et une histoire qui tient la route et est assez cohérente pour un jeune… hormis, l’épisode du doigt… C’est traumatisant, ça quand même, je n’arrête pas de revenir dessus… Comment il va faire de la guitare ou du piano maintenant ? Ah, non, c’est hors sujet pardon.

En bref, un très bon roman de divertissement qui plaira à toute catégorie de lecteurs. Les jeunes y trouveront des problèmes de leurs âges – comment se faire la nana de son frère ou l’acné juvénile en tête –, et les adultes passeront un bon moment très loin de leur quotidien et des problèmes réels et réalistes qui les entourent. Tout le monde est gagnant dans l’affaire !

6 commentaires:

  1. Celui-là est dans ma Wish depuis très longtemps! Il faudrait vraiment que je vois à la solderie si je le trouve! Merci pour ta chronique qui donne encore plus envie, bisou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai trouvé à la médiathèque, peut-être que tu le trouveras aussi ?

      Supprimer
  2. Même si tu dis que l'histoire est prévisible j'ai envie de le lire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Normal, c'est un bon livre malgré tout ^^

      Supprimer
  3. Une chronique bien tentante :) Un peu de jeunesse de temps en temps ça fait pas de mal :)
    Bonne prochaine lecture bisous :)

    RépondreSupprimer