mercredi 21 janvier 2015

Si jamais

Meg Rosoff
2007
Que feriez-vous si un jour la Fatalité se mettait à vous poursuivre ? Vous vous mettriez certainement à courir comme un fou pour lui échapper. C'est exactement ce que fait Justin. A quinze ans, il change d'apparence, d'identité et même de nom, persuadé que la mort le guette à chaque coin de rue. Sa fuite éperdue l'entraîne vers des aventures extraordinaires. Il tombe même amoureux ! Mais la vie est ce qu'elle est, et les événements restent imprévisibles...
Tu peux courir, Justin, nul n'échappe à son destin...


L'habit ne fait pas le moine... En allant à la médiathèque, je suis tombée sur ce livre. Le titre m'a interpellée, le résumé m'a tentée. Cela présageait une histoire bien mystérieuse et intrigante. Jamais je n'aurais pensé pouvoir m'ennuyer avec ce livre. Et pourtant... Je me suis tellement ennuyée que je me suis endormie deux fois en le lisant. Si ce n'est pas malheureux...

L'histoire est décousue et surréaliste. Le gamin décide d'un coup de changer de nom et d'échapper au destin et pour ce faire... il se laisse porter par les événements. Un sacré paradoxe... Entre cette ineptie et le fait que son chien imaginaire, qu'il a conçu sur un coup de tête, puisse être vu par ses soi-disants amis, je pense que l'on ne peut même pas imaginer que l'auteur puisse relever le niveau.

Le style est lui aussi assez spécial. En soi, j'avais apprécié au début que le destin soit représenté comme une entité pensante : Justin et lui discutent parfois dans le roman. Cela aurait pu être intéressant si les dialogues avaient été encore plus percutants, et les erreurs de choix dans l'histoire moins surréalistes.

Sans compter que la plume de l'auteur est assez étrange, car l'on se perd et l'on ne sait plus qui pense, le point de vue changeant parfois d'un paragraphe à l'autre. Mais ça lui donne en même temps un côté original, alors pourquoi pas. Mais cela n'a pas suffit à rendre ses personnages intéressants : ils restent plats et n'ont pas de personnalité.

Il s'agissait de ma première lecture de cette auteur. Pour moi, c'est une déception.

10 commentaires:

  1. Ma sœur l'a en poche et elle ne l'a pas finis...
    Je ne pense donnais tenter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, je pense que tu peux te permettre de l'oublier !!

      Supprimer
  2. Ah mon dieu, je me souviens avoir lu "Ce que j'étais" du même auteur et c'était une torture pour moi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je me souviens maintenant ! Quelle idée j'ai eu d'emprunter ce livre... :(

      Supprimer
  3. Aie dommage :/ il faudrait peut-être tenter un autre roman de l'auteur?
    Pour te faire oublier cette déception ;)
    Bonne prochaine lecture à toi :)
    Bisous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hummm... Honnêtement, je ne sais pas... Je ne pense pas que cela soit rattrapable xD

      Supprimer