mardi 25 novembre 2014

Ensemble

Marine Sheridan
2014
Jade accumule deux emplois, elle travaille en librairie la journée et est serveuse le soir, dans un restaurant où Jackson, récemment libéré de prison, vient d’être engagé comme plongeur. Deux personnages que tout oppose, deux personnalités différentes, mais une attirance réciproque.
Quand un lourd secret détruit votre vie à petit feu et que vous ne pouvez en parler à personne. Quand une erreur antérieure resurgit d’un coup dans votre vie et que vous devez y faire face. La culpabilité, la trahison, les remords et la solitude dans laquelle vous vous enfermez deviennent très durs à vivre.
Le passé va-t-il avoir une incidence sur leur avenir ?


Tout d'abord, je souhaite remercier l'auteur, Marine Sheridan, de m'avoir permis de découvrir son roman.

Je vais être franche, ce n'est absolument pas mon style de lecture habituelle. C'est donc avec un peu d'appréhension et beaucoup de curiosité que j'ai commencé ma lecture. Et dès les premières pages, je me suis rendue compte que j'aimais énormément le style fluide de l'auteur. Elle est très directe dans ses propos – parfois trop, pauvre de moi ! – et ne passe pas par quatre chemins pour nous raconter son histoire. De ce fait, il n'y a pas de longueurs dans ce texte, et on le lit vraiment très rapidement.

L'histoire est intéressante. Le début, la rencontre et le petit jeu entre les personnages, m'a énormément plue. En plus, je dois avouer que j'étais très intriguée par le « secret » de chacun des personnages. Toute cette partie, jusqu'à ce qu'ils se déclarent leur amour, m'a bien intéressée. Ensuite, j'ai eu un petit moment de flottement, car la romance n'est pas vraiment mon truc. Il y avait du bonheur, beaucoup de bonheur, et des scènes plutôt explicites, qui même si elles sont bien écrites, m'ont un peu moins percutée. C'est une question de sensibilité, évidemment, et je ne critique pas du tout ces passages.

Par contre, ce que j'ai adoré, c'est lorsque les problèmes ont commencé à débarquer. Je ne suis pas sadique, mais j'aime quand un petit drame se joue par derrière, et l'arrivée de l'élément perturbateur – que j'avais très envie de baffer au passage, et de lui faire avaler ses « j'ai besoin que tu m'aides » – m'a permis de me replonger dans un type de lecture qui me parle bien : du suspense, de l'action, des frissons. J'ai eu peur pour Jade et j'ai même été étonnée que l'auteur aille si loin dans les faits ! J'ai adoré, littéralement, de voir ce qu'elle pouvait imaginer pour ses pauvres personnages.

Alors bien sûr, par rapport à ce que j'aime, j'aurais aimé que ce dernier tiers soit un peu plus long, car c'est ce que je préfère, mais je vais être claire concernant ce roman : il est vraiment excellent. Très bien construit et réellement intriguant, surtout sur la dernière partie ! En bref, une réussite !

En partenariat avec
Marine Sheridan

8 commentaires: