mercredi 3 septembre 2014

Wave

Sonali Deraniyagala
2014
Le matin du 26 décembre 2004, un tsunami frappe l’Océan indien. Sonali Deraniyagala, en vacances au Sri Lanka, son pays natal, en réchappe miraculeusement. Mais, de sa famille, elle est la seule. La vague lui a pris ses parents, son mari et ses deux petits garçons. Wave raconte l’histoire de ce jour, où elle a tout perdu, et de tous ceux qui ont suivi. Les mois, les années lorsque l’insupportable déchirement du souvenir succède aux premiers moments d’horreur. La matière de ce livre, c’est la peine impalpable, indescriptible de la narratrice. Sonali Deraniyagala réussit un récit poétique, sans concession et incroyablement digne sur comment survivre à l’inimaginable.


Avant toute chose, je souhaite remercier les Editions Kero pour l’envoi de ce livre magnifique. Il s’agit de notre quatrième partenariat, et je suis vraiment heureuse que cette maison me fasse autant confiance au travers de livres aux genres si variés.

Ma chronique va être particulièrement difficile à rédiger, tellement ce livre m’a émue et bouleversée aux larmes. Ma lecture a été ponctuée de frissons, tant ce que je lisais était fort, terrible et criant de vérité.

L’intrigue prend place immédiatement lors de l’arrivée de la Vague, le tsunami de 2004 qui a ravagé, entre autres, le Sri Lanka.

Tout de suite dans l’ambiance, on se rend compte très vite que Sonali ne nous épargnera pas. Elle nous dit tout. Tout ce qu’elle a vécu, tout ce qu’elle a fait, tous ces choix aussi, comme celui de tenter de ne sauver que son mari et ses enfants, sans s’arrêter deux secondes pour prévenir ses parents qui étaient dans une chambre à côté, ou encore celui de critiquer ouvertement un enfant qui a survécu, parce que les siens n’ont pas eu cette chance.

Son instinct de survie a été plus fort que tout, et son amour pour sa famille plus intense que quoi que ce soit d’autre. D’emblée, j’ai compris que cette lecture serait terrible. Cette auteur a le pouvoir de nous faire vivre son périple, de nous faire penser comme elle.

Elle a créé des images dans ma tête. Je la voyais se sauver avec ses enfants à bout de bras, je la voyais tenter de faire fuir les Hollandais qui avaient investi sa maison de famille quelques années plus tard contre son accord, je la voyais se remémorant ses souvenirs, je la voyais enfin dans ses souvenirs avec ses enfants et son mari, seules touches d’espoir dans une trame si dramatique qu’on a du mal à imaginer que c’est une histoire vécue.

Et pourtant combien de familles ont vécu cette horreur en 2004, et ont dû se battre – et le doivent peut-être encore – avec leurs souvenirs, comme elle, depuis ce jour ?…

Ce témoignage est poignant et bouleversant. Je ne peux que vous conseiller de le lire, et de découvrir quel a été l’enfer de cette femme qui nous raconte, en toute sincérité, ce qu'est devenue sa vie.

En partenariat avec

24 commentaires:

  1. Deuxième chronique que je lis , j'ai de plus en plus envie de le découvrir .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as l'occasion, fonce, c'est vraiment un livre à lire, je pense !

      Supprimer
  2. Alaalaa ! Qu'est ce qu'il me tente ! ^^

    RépondreSupprimer
  3. J'adore les témoignages sur des faits d'actualité. En plus, il a l'air poignant, je me le note.

    RépondreSupprimer
  4. Magnifique blog que je découvre avec beaucoup de plaisir.
    http://rougepolar.unblog.fr/

    RépondreSupprimer
  5. Ce livre a l'air vraiment très touchant !

    RépondreSupprimer
  6. Je ne connais pas mais ta chronique fait envie :) bien que je ne sois pas une adepte de ce genre tu me tentes :)

    RépondreSupprimer
  7. Il est dans ma wish-list car tous les avis sont positifs :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est normal que les avis soient positifs, pour un tel livre !

      Supprimer
  8. Babelio m'a envoyé un mail hier pour me proposer de le découvrir. Je ne sais pas si j'aurais dit oui sans avoir lu ta chronique mais après avoir lu ta chronique je me suis inscrite sans hésiter ! J'espère être sélectionnée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente d'avoir pu jouer un rôle dans ta décision ! J'espère que tu seras sélectionnée et que tu l'aimeras !

      Supprimer
  9. Une histoire dramatique en effet. J'ai moins apprécié que toi... je suis restée un pue en retrait mais ça n'enlève pas les qualités de ce roman.
    Je me suis permis de citer ton billet -plus élogieux que le mien- à la fin du mien :)
    Au plaisir de te lire,
    Cajou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai lu ton article, peut-être parce que tu es restée plus en retrait par rapport à l'histoire qui se jouait... :)

      Supprimer
  10. C'est un titre qui me fait envie, merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
  11. J'ai très très très envie de lire ce livre!

    RépondreSupprimer