mercredi 17 septembre 2014

La prophétie des Enfers

E.C. Tanengam
2014
Quelque chose de terrible est arrivé. Satan a libéré les Anges Déchus et la Terre est en péril. Car les Damnés ont soif de sang et de destruction. Tandis que les troupes célestes tentent d’arrêter la folie meurtrière de leurs anciens frères, Erael part en quête de la prophétie qui contient la clé pour renvoyer les Damnés aux Enfers. Accompagné d’Emmanuelle, une terrienne dont le destin semble inextricablement lié à l’augure, l’ange est déterminé à mener à bien sa mission. Pourtant, il se surprend bientôt à éprouver de profonds sentiments pour la jeune femme... Mais les anges n’ont pas le droit d’aimer ; et toute relation est strictement interdite. Entre l’amour et le devoir, Erael devra choisir...


Tout d’abord, je souhaite remercier l’auteur, E.C. Tanengam, pour m’avoir permis de découvrir son ouvrage, et ne pas m’avoir hurlé dessus. A ce jour, j’ai deux jours de retard sur la date prévue de ma chronique... Mais cela n’est pas dû au roman, je vous rassure !

Celui-ci est en effet excellent. Il nous peint un monde tout à fait particulier, proche de la fantasy moyenâgeuse, avec des anges, des démons, des anges déchus ou damnés. Mais plutôt que de se cantonner à une époque reculée, elle nous propose ici une version originale, car elle positionne une apocalypse dans le futur. En ce moment, il faut que vous le sachiez, donc je fais passer le message, c’est important, nous sommes dans une trêve ! Bientôt Satan, va libérer les anges déchus qu’il avait enfermés dans les Enfers suite à un accord ! Préparons-nous à l’attaque !

Cette approche d’une apocalypse future est réellement originale, et m’a captivée dès le départ. Enfin une explication logique et terre-à-terre ! Du coup, l’histoire qui en découle pourrait être plus classique, comme des combats sanglants ! Mais non, l’auteur nous plonge ensuite dans une quête, pour tenter de trouver la solution miracle pouvant arrêter les anges déchus et les renvoyer en Enfer. La guerre reste en second plan.

L’histoire est, vous l’avez compris, très bien ficelée et vraiment très cohérente. Tout a été pensé minutieusement, et je n’ai pas trouvé une seule fausse note (en même temps, j’étais tellement emballée et happée dans l’histoire, que je les ai peut-être inconsciemment ignorées). De plus, l’histoire étant particulièrement dramatique, j’ai trouvé assez osé le fait que l’auteur nous ait ajouté un peu d’humour dans son récit, notamment avec Merlin ou les différentes contrées d’Ouram. Osé, mais génial ! Personnellement, j’ai trouvé cette idée excellente, car elle permet d’alléger le récit, tout en nous gardant concentré sur l’objectif final. Les personnages enfin ont quant à eux des personnalités très justes. Ils ont tous leur passif, leurs secrets, leur particularité.

En somme, il s’agit d’un excellent roman, à l’atmosphère noire, mais allégée d’humour, avec des personnages loin d’être superficiels, et une trame parfaitement conçue. Même si l’on se doute de quelques petits détails, on ne s’en formalise pas, tant le roman est de qualité. Merci de me l’avoir fait découvrir !

En partenariat avec
E.C. Tanengam

8 commentaires:

  1. Si tu savais comme je suis contente qu'il t'aie plu!!! ( mais je n'en doutais pas!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis sûre que tu es contente :) C'est tout à fait mon genre de lecture ! J'adooore :)

      Supprimer
  2. Merci pour ta chronique très enjouée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais de rien, c'est avec plaisir ! En même temps, je ne peux pas critiquer ce roman... y a rien à critiquer ! xD

      Supprimer
  3. Ohhhhhhhhhhh il donne envie d'être lu ce roman :)

    RépondreSupprimer