samedi 30 août 2014

Origine du pouvoir

Sandra Paillard
2014
Sarah pensait naïvement avoir percé tous les secrets de Black Diamond et gagné un peu de répit. Malheureusement, la bourgade et ses habitants en ont décidé autrement ! C'est sans parler de James Drake, l'homme qui lui a volé son cœur pour le briser ensuite...
Mais Sarah sait que le bonheur est à portée de main et pour l'atteindre elle est prête à se battre. Ses choix changeront à jamais son destin. La prophétie doit s'accomplir.


Tout d’abord, je souhaite à nouveau remercier les Editions Sharon Kena de m’avoir permis de découvrir cette histoire, même si à nouveau ma chronique ne sera pas vraiment positive.

J’avais été déçue du premier tome qui ressemblait à une évidente copie de Twilight. Ce n’est plus le cas dans ce tome. Chaque personnage possède maintenant son identité, ses caractéristiques. Les trois premiers quarts du livre mettent en évidence une Sarah qui se démarque énormément de Bella et qui a son propre univers, son propre passif.

J’ai beaucoup aimé cette Sarah, sorcière de son état, tentant d’apprivoiser ses dons et de faire partie de cette famille de vampires. Seulement voilà. Je trouve l’ensemble assez niais. Sarah est acceptée et adulée par toute la famille, à tel point que cela en perd toute crédibilité. Personne ne peut aimer tout le monde et être aimée par tout le monde de la sorte. Ce n’est pas envisageable. De même pour tous les petits surnoms, « mon amour », « mon chéri »... Qui a parlé de gnan-gnan ? Moi ? Ah oui...

Autre fait contestable, il s’agit du don de Sarah. Elle a des visions, c’est super. Mais là, ça frise la rupture d’anévrisme, avec une vision toutes les cinq pages... Un peu de mesure aurait été apprécié.

Dans cette histoire, tout est trop extrême. Et quand je parle d’extrémité, parlons de cette révélation au sujet de Sarah. Je ne dirai pas ici de quoi il retourne pour permettre à ceux qui voudraient lire cette saga d’avoir un semblant de surprise. Mais j’ai trouvé ça trop « gros ». En lisant, ma réflexion a été : « Comme par hasard, manquait plus que ça... » Quant à ce combat final. Il tenait plus d’une parodie comique et burlesque que d’un vrai combat sanguinaire...

Je suis donc au regret d’annoncer que je suis assez déçue de ce second tome, car finalement ses bons côtés sont éclipsés par les mauvais qui prennent une ampleur trop importante. C’est vraiment dommage...

Black Diamond
1. Visions mortelles
2. Origine du pouvoir
3. Le prix du sang

En partenariat avec

7 commentaires:

  1. Dommage :/ je ne lirai donc pas cette saga
    Bonnes lectures à toi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui :/ Je suis triste, car j'espérais... Mais je lirai le dernier tome tout de même, pour voir. Car j'espère toujours, je crois !

      Supprimer
  2. Je ne suis pas d'accord avec toi pour moi la ressemblance continu. Même si l'auteur prend de plus en plus de liberté. . la trame reste très proche : le combat, le fait que Sarah devienne une pièce maitresse des vampires...
    sinon je comprends ton ressenti sur leurs niaiseries.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais non, au final on y retrouve ce qu'on retrouve dans tous les romans du genre, donc... Je veux dire, le fait que Sarah devienne une pièce maîtresse... Bah c'était couru d'avance, sinon à quoi bon lui donner tant d'importance... Quant au combat...
      Il se démarque sur la forme un peu plus, car c'est quand même moins évident. Après c'est mon ressenti ^^
      Par contre, on est d'accord pour les niaiseries...

      Supprimer
    2. oui mais il y a d'autre moyen pour cela que d'être le descendant/enfant ou de mettre au monde la seul enfant vampire ^^ ils sont semblables pour moi dans le coté abradabrant et dans le fait que c'est l'enfant qui fait l'importance. Oui il se démarque plus mais comme il s'agit de la suite le fait qu'il garde le meme schéma... les différences ne suffisent pas à relever le niveau. Mdr pour une fois que je dis que 2 bit lit se ressemblent tu n'es pas d'accord ;)

      Supprimer
  3. Tout est gros, trop gros dans ce roman.
    Tu prends une idée et tu en fais quelque chose d'énorme mais ça ne passe pas.
    N'est-ce pas ma chérieeeeeeeeeeeeeee!! :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Carrément ! Oh les chéries... J'avais envie de les tarter à la fin ! :p

      Supprimer