dimanche 13 juillet 2014

Effacée #1 – Effacée

Auteur Teri Terry
Titre Slated
Année 2012
Genre Science-Fiction
Pages 378p.

Dans un futur proche, en Angleterre, les criminels de moins de 16 ans sont condamnés à perdre tout souvenir de leur passé. Malgré son Effacement, cependant, Kyla fait d'étranges cauchemars. Comme si ses souvenirs s'obstinaient à remonter à la surface...
Petit à petit, le doute s'installe. A-t-elle vraiment commis un crime et mérité son sort ? La jeune fille n'est pas certaine de vouloir le découvrir, d'autant que sa nouvelle vie de lycéenne lui plaît. Et que son passé pourrait s'avérer difficile à supporter ...
Mais peut-on être soi, à 16 ans, si l'on ignore d'où l'on vient ? Grâce à Ben, Effacé, lui aussi, et convaincu que l'Effacement cache en réalité une gigantesque manipulation, Kyla trouvera peut-être la force de partir en quête de sa propre histoire...

Cela faisait très longtemps que j’avais repéré ce livre, au travers des chroniques de copinautes ou tout simplement en librairie. Et finalement, c’est sur recommandation que je me suis finalement décidée à le lire. Je ne regrette absolument pas.

Cette histoire a tout. Elle est originale, nous apporte du suspens, des tremblements, de la peur, de la joie, de la tristesse. Tout part d’une bonne intention. Les criminels âgés de moins de 16 ans, plutôt que d’être emprisonnés dans une prison, ont une nouvelle chance : ils sont effacés. À savoir qu’on leur ôte tout : leur passé, leurs souvenirs, leur personnalité. Ils deviennent des poupées malléables à souhait, incapables de se défendre ou d’attaquer.

Mais on découvre très vite les dérives d’une telle utopie. Le gouvernement semble prendre beaucoup de liberté vis-à-vis de ces Effacés, et certains ne le sont peut-être pas pour de bonnes raisons. Bref, c’est une trame machiavélique qui est mise en place, et je n’ai pas pu lâcher mon bouquin, tellement je me suis sentie portée par ce roman.

J’ai tremblé pour Kyla, la pauvre Kyla qui est complètement perdue, et déboussolée. J’ai remercié sa nouvelle maman de si bien prendre soin d’elle, j’ai détesté Ben pour avoir osé n’en faire qu’à sa tête... alors qu’il n’est même pas responsable, c’est cet Effacement qui l’a rendu si peu lucide.

L’histoire est super, et le style est accrocheur. Je n’attends qu’une seule chose, maintenant : une suite à la hauteur de ce premier tome. J’attends beaucoup de la suite, tant au niveau de l’histoire que des personnages. Car après ça, il me faut quelque chose d’hallucinant. Une bombe nucléaire, rien de moins !

Effacée
  

25 commentaires:

  1. Un beau coup de coeur pour moi aussi; J'ai hâte de lire la suite ^^

    RépondreSupprimer
  2. En lisant ta chronique , je me dis pourquoi il prend la poussière dans ma Pal au lieu d'être lu .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah oui c'est vrai ça !! Allez on se dépêche :) Vite, vite !

      Supprimer
  3. Moi aussi, j'ai beaucoup aimé :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça, je peux le comprendre, ce livre est géant !

      Supprimer
  4. Ca donne très envie, la couverture est belle et ton avis très tentateur ^^

    RépondreSupprimer
  5. Encore un livre qui vient de rejoindre ma wish-list! Mon porte-feuille ne te remercie pas ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connais ça ! Mon portefeuille aussi me déteste pour ça :'(

      Supprimer
  6. J'aime beaucoup la couverture et cette histoire m'intrigue

    RépondreSupprimer
  7. Je ne me suis pas encore intéressée de près à ce livre mais ta chronique me donne bien envie ! A voir si je le croise en biblio pour l'instant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu le trouves, pense à moi ! J'ai adoré et j'attends la suite !

      Supprimer
  8. C'est amusant, je suis en train de le lire également ! merci pour ta chronique

    RépondreSupprimer
  9. Ça donne envie! Un livre de plus à rajouter à ma WL...Merci Merry!^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais de rien ! Je ne vis que pour remplir vos PALs =D

      Supprimer