vendredi 7 mars 2014

Lancelot

Dimitri Loose
2013
Et si les événements de l'Histoire n'étaient que les conséquences d'une partie de cartes...
Au poker, être un bon joueur, c'est bien... être télépathe, c'est mieux. Quand Jonathan Coste, étudiant sans le sou et passionné de texas holdem, découvre son étrange don, il se dit que c'est une aubaine qui va faire de lui une légende du plus célèbre jeu de cartes. Hélas, « ceux » qui sont responsables de cette providence ont, pour lui, d'autres ambitions bien plus dangereuses que de rester assis à une table de jeu.
Miguel El Cuino Vidal, quant à lui, est un trentenaire hédoniste qui vient d'hériter de son père d'un empire de plusieurs milliards d'euro. Il se félicite d'être le riche le plus incompétent de l'Histoire, domaine où la concurrence est rude. Les secrets de famille vont très vite le rattraper et l'empêcher de profiter de sa nouvelle fortune. Il va, bien malgré lui, prendre la place qui lui revient dans le Grand Jeu.


Tout d'abord, je tiens à remercier les partenariats Livraddict et l'auteur, Dimitri Loose, pour l'envoi de son roman.

Cette chronique est très dure à rédiger vis-à-vis de ce partenariat, car mon avis sur le roman est vraiment mitigé. En effet, j'ai à la fois adoré et détesté ce roman. Deux extrêmes, d'ailleurs les mots employés sont aussi extrêmes, mais c'est pour bien montrer le contraste des sentiments que m'a provoqué ce roman.

Je n'ai pas aimé à cause de quelques longueurs... C'est la première fois que des paragraphes d'un livre m'ennuient au point que je me mette à lire en diagonale. Pas parce qu'ils sont inintéressants, mais parce qu'ils ralentissaient trop l'histoire à mon goût. J'ai eu quelques passages, comme ça, où je tournais les pages, et que je soufflais, car j'attendais qu'il y ait un petit rebond, un petit quelque chose qui relancerait l'histoire. Cela manquait de dynamisme, de vivacité.

Et le paradoxe, c'est que j'ai adoré l'histoire en elle-même. Le mélange des genres et le côté mystique de ce livre sont vraiment ses points forts, car c'est ce qui fait l'originalité de ce roman. J'ai eu grand plaisir à découvrir ce monde assez étrange et fascinant, ce Jeu qui met en opposition des personnages au caractère fort. Découvrir ce en quoi consiste le principe de ce Jeu, découvrir leur numéro, et observer quel sera leur rôle dans l'histoire, et tout ce qu'ils devront accomplir pour « gagner ».

En bref, même si j'ai eu des moments d'ennui, il y a aussi d'excellentes choses dans ce livre. Et je pense que je me lancerai dans la suite, pour connaître le fin mot de l'histoire et savoir ce qu'il arrivera aux personnages, dont certains se trouvent quand même en très fâcheuse position à la fin !

La carte oubliée
1. Lancelot

En partenariat avec
Dimitri Loose

6 commentaires:

  1. Réponses
    1. Oui, malgré les longueurs, il l'est! :D

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Il est particulier, mais je ne pense pas qu'il te plairait, effectivement.

      Supprimer
  3. Quel dommage pour ces longueurs qui nous semblent parfois inutiles :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, car sans elles j'aurais adoré ma lecture à 100% :D

      Supprimer