mardi 22 octobre 2013

Annabel

Lauren Oliver
2012
Lena Halloway's mother, Annabel, supposedly committed suicide when Lena was only six years old. That's the lie that Lena grew up believing, but the truth is very different. As a rebellious teenager, Annabel ran away from home and straight into the man she knew she was destiny to marry. The world was different then – the regulations not as stringent, the cure only a decade old. Fast forward to the present, and Annabel is consigned to a dirty prison cell, where she nurtures her hope of escape and scratches one word over and over into the walls: Love.


En général, je déteste les nouvelles. Car quand je commence enfin à entrer dans l'histoire, c'est déjà la fin. Mais en anglais, bizarrement ça passe. Je pense que c'est parce que je ne les lis pas aussi vite qu'en français. Encore que...

J'ai beaucoup apprécié cette nouvelle, et surtout avoir plus d'informations au sujet de la mère de Lena, Annabel. J'ai aimé découvrir comment son opération a échoué, la laissant aimer secrètement son mari. J'ai aimé aussi lire son évasion et sa peur de mourir. Et j'ai apprécié de lire qu'elle s'inquiétait de savoir si sa fille se souvenait d'elle.

Cette nouvelle était donc pleine d'émotions et réellement poignante. Elle m'a permis de me replonger un peu dans cette magnifique histoire.

Delirium
0.5. Annabel
1. Delirium
1.5. Hana
2. Pandemonium
2.5. Raven
3. Requiem

1 commentaire:

  1. Je passe mon tour pour cette nouvelle, je n'avais pas trop apprécié les deux premiers tomes de cette saga (du coup, je n'ai toujours pas lu le tome 3!).

    RépondreSupprimer