dimanche 2 juin 2013

La sentence du diable

Karine Malenfant
2012
Le fantôme de Mary a entraîné Katherine et Sam dans le passé, à l'époque d'Alice Parker, en 1692. Désirant empêcher la pendaison, Mary essayera de convaincre Katherine de lui venir en aide. Celle-ci hésite entre son envie d'explorer ce passé qui coule dans ses veines et celui de ne pas déplaire à Sam, qui est contre cette idée. Ce périple mènera Katherine à retrouver ses racines, à voyager entre le passé et le présent à la recherche de sa véritable identité : être une sorcière. Elle découvrira des secrets enfouis et sera entraînée par son amour pour Sam. Elle apprendra que Mia, sa meilleure amie, a été jadis sa pire ennemie. Et plus que tout, Natas suivra Katherine pas à pas pour récupérer son âme.


Je suis plus que ravie d'avoir terminé ce roman ! Bien qu'il fasse moins de cent pages, je l'ai trouvé long, long, long. Brouillon également, il faut bien le dire, et l'histoire est sans queue ni tête. Pourtant la fin du tome 1 m'avait plu : Katherine à l'époque d'Alice. Mais cette trame se finit au bout de quelques pages, sans aucun intérêt. Les événements s'enchaînent on ne sait pas comment, les personnages sont plats et sans aucune personnalité. Une fin qui appelle un troisième tome, que je ne lirai pas. J'ai eu ma dose...

Salem
1. Le grimoire d'Alice Parker
2. La sentence du diable

2 commentaires:

  1. Mouaaahhhaa, je constate que tu as autant aimé que moi hihihi!

    RépondreSupprimer
  2. je ne lirai donc jamais cette saga, merci! mdr

    RépondreSupprimer