mercredi 13 mars 2013

Si c'était à refaire

Marc Levy
2012
Andrew Stilman, grand reporter au New York Times, vient de se marier. Le 9 juillet 2012 au matin, il court le long de l'Hudson River quand il est soudainement agressé. Une douleur fulgurante lui transperce le dos, il s'effondre dans une mare de sang. Andrew reprend connaissance le 9 mai 2012... Deux mois plus tôt, deux mois avant son mariage.
A compter de cette minute, il a soixante jours pour découvrir son assassin, soixante jours pour déjouer le destin. De New York à Buenos Aires, il est précipité dans un engrenage vertigineux. Une course contre la montre, entre suspense et passion, jusqu'au dénouement... à couper le souffle.


J'ai trouvé le début un peu longuet : près de soixante pages pendant lesquelles l'auteur nous a expliqué les grandes lignes de la vie d'Andrew... Mais une fois qu'il a été tué, cela s'est bien amélioré ! Place au retour en arrière et à l'enquête d'Andrew pour découvrir qui veut le voir mort !

Et là, finalement, le début prenait son sens : nous avions une trame de sa vie et nous n'avions plus besoin que de grossir certains détails. La lecture en était donc fluidifiée et le lecteur pouvait rentrer dans le roman et apprécier cette bonne histoire ! Le rythme est de plus en plus effréné, la tension monte et la réponse nous saute aux yeux dans les dernières pages. Je me doutais de qui, mais je n'ai pas su pourquoi jusqu'à la révélation. Splendide ! Et une très bonne fin, bien que tellement triste...

Andrew Stilman
1. Si c'était à refaire
2. Un sentiment plus fort que la peur

6 commentaires:

  1. Je t'ai suivie tout au long de ta lecture ... j'ai adoré tes commentaires! Bon finalement, j'ai bien choisi ton bouquin (forcément qu'il était bon puisqu'il était dans ta PAL!) hihihi

    RépondreSupprimer
  2. Oui il était très bien je ne regrette pas!!! :p

    RépondreSupprimer
  3. Je ne l'ai pas lu celui là, il faut que je m'y mette "un jour" lol!!!

    RépondreSupprimer
  4. Il était vraiment sympa, malgré le début! Mais après c'est pas de la littérature jeunesse là ;-)

    RépondreSupprimer
  5. je connais pas Marc Levy en lecture de nom si mais les critiques sont tellement différentes sur ces livres que j'ai un peu peur de m'y mettre lol peut être qu'un jour j'y arriverais ;) bisous

    RépondreSupprimer
  6. J'ai lu un petit nombre de Marc Levy que j’apprécie modérément, j'estime qu'il a trouvé un bon filon et qu'il s'en sert à mort! toujours le même mode littéraire, mais j'avoue que dans la rubrique, petit livre d'auteur de gare, il a sa place, je le lirai par curiosité, comme ses autres bouquins! En fait, quand on a plus rien sous le coude on peut lire un Marc Levy ca changera pas notre vie mais ca passe le temps.
    Gros bizzz
    Emeline

    RépondreSupprimer